La BA 132 de Colmar c’est bientôt fini

La BA 132 de Colmar c’est bientôt fini

colmar-index

Depuis plusieurs moins la fermeture de la base aérienne de Colmar-Meyenheim est engagée. Construite en 1951 aux normes OTAN, elle a d’abord accueilli la 13e escadre de chasse tout temps (13e ECTT) auparavant installée sur la base aérienne de Lahr, juste de l’autre coté du Rhin. Par la suite ce fut les Mirage IIIC et Mirage 5F du EC 3/13 « Auvergne », avant de céder la place aux fameux EC 1/13 « Normandie-Niemen » et EC 3/13 « Alsace » sur Mirage F.1.

L’été 2008 c’était la fermeture de la piste, et la dissolution du 1/30 « Alsace ». Puis le déplacement de l’échelon volant, comprenant 2 escadrons et une trentaine d’appareils, vers Reims. Cet été, un déchirement de plus avec la dissolution du « Normandie-Niemen ». Désormais c’est la déconstruction de la base.

Il reste tout de même une activité aéronautique sur la base, car l’échelon technique continue de s’occuper d’une partie de la maintenance des appareils Mirage F.1 partis sur Reims.

La majorité des 500 personnels restants s’occupent de préparer la base pour l’arrivée de l’Armée de terre, avec le Régiment de marche du Tchad.

Après la fermeture définitive, l’Alsace deviendra un territoire orphelin de ses avions militaires, car la seule base restante, B.A. 901 de Drachenbronn, est exclusivement un station radar.

Pour plus d’informations regardez ce reportages d’Alsace TV :

Passionné d'aéronautique et formateur en Web et PAO, il est le fondateur, en 1999, de l'encyclopédie de l'aviation militaire www.avionslegendaires.net. Administrateur et rédacteur en chef du blog, il vous fait partager ses avis et coups de coeur (ou de gueule) sur l'actualité aéronautique.

11 COMMENTAIRES

  1. Et puis les pilotes n’auront plus de réduction sur le Sylvaner, le Gewurtzraminer (ah les vendanges tardives!!!), ou encore l’Edelswicker. Tout fout le camps, moi je vous le dis…

    🙂

  2. 😉 Orthographe
    La BA 132 de Colmar s’est bientôt fini

    La BA 132 de Colmar c’est bientôt fini

    Cela est bientôt fini, la base ne s’est pas finie toute seule…

    La même:
    Par la suite se fut / ce fut
    et encore:
    s’était la fermeture / c’était

  3. Eh notre Gaëtan est prof d’informatique, pas de lettres, faut pas lui en vouloir. Sortit des 1 et des 0 il a du mal… mais c’est aussi ça qui fait son charme.

    😆 😆 😆 😆

  4. connaissiez vous JEAN PIERRE CANO pilote sur mirage III E sur la BA 132 escadron 2/13 alpes jusqu en JUIN 1974 ? SI cela dit quelque chose à quelqu un je cherche des infos sérieuses bien sur merci

  5. Et une de plus.Bientôt nous serons obligés de louer le matériel chez AVIS et si possible les weekend car on y a des prix de gros. Encore faudra-t-il que nos adversaires aient la politesse de nous attaquer ces jours là et que nous soyons prévenus à l’avance, ce que n’ont pas fait ces goujats d’Allemands le 10 mai 1940. Le mieux ce sera, le moment venu, sous les coups de l’ennemie, de demander aux Américains de revenir nous aider.
    bon vent la 33 et morts aux cons qui nous dirigent ou qui veulent nous diriger demain

  6. Et qu’avez-vous fait des Mirage III E ? Il me semble qu’avant l’arrivée des F1 de Reims, il y eut des Mirage III B. Et l’appellation exacte était La Base aérienne d’opérations n°132 (BAO 132).
    Cordialement.

Laisser un commentaire