Nouveau crash d’un Su-30MKI en Inde

Nouveau crash d’un Su-30MKI en Inde

su30mki-indiaUn avion de chasse Su-30MKI indien s’est écrasé ce lundi près de Jaisalmer dans le nord-ouest de l’État du Rajasthan, mais les deux pilotes ont survécu, selon un porte-parole de la force aérienne indienne.

« L’avion s’est écrasé lors d’un exercice en cours. Les deux pilotes se sont éjectés en toute sécurité et n’ont pas été blessés », a précisé le responsable.

Cet incident est le deuxième depuis que le Su-30MKI de fabrication russe a été mis en service dans l’Indian Air Force en 2002, et a eu lieu seulement 5 jours après que la présidente indienne Pratibha Patil se soit envolé pendant 30 minutes en biplace dans un Su-30MKI.

Le premier Su-30MKI s’était écrasé en avril dernier lors d’un vol d’entraînement de routine à proximité d’un village à 170 kilomètres de Jaisalmer, tuant l’un des deux pilotes.

La Russie a envoyé en mai un groupe de 20 experts chargés d’examiner l’épave de l’avion et aider l’Indian Air Force dans son enquête, mais les résultats n’ont pas été divulgués.

L’Indian Air Force a commandé 50 avions Su-30MKI à la Russie en 1998 et 40 autres avions en 2007. Hindustani Aeronautics (HAL) a été également retenu pour construire 140 avions en Inde entre 2003 et 2017 en vertu d’un accord de production sous licence.

L’armée indienne a déclaré après l’accident d’avril, qu’elle était satisfait de la performance Su-30MKI russe, malgré le crash, et prévoit de doubler le nombre d’appareils en service dans l’armée de l’air à au moins 230 d’ici 2015.

Passionné d'aéronautique et formateur en Web et PAO, il est le fondateur, en 1999, de l'encyclopédie de l'aviation militaire www.avionslegendaires.net. Administrateur et rédacteur en chef du blog, il vous fait partager ses avis et coups de coeur (ou de gueule) sur l'actualité aéronautique.

1 COMMENTAIRE

  1. Deux accidents en si peu de temps : de deux choses l’une : soit le chasseur russe est trop moderne pour des pilotes indiens plus habitués à des appareils moins modernes types Mig-29 ou Mirage 2000, soit l’avion a un défaut rédhibitoire. Affaire donc à suivre, d’autant que depuis quelques années la presse spécialisée (francophone et anglophone) se fait l’écho d’une partie de l’Indian Air Force qui se verrait bien voler sur des chasseurs occidentaux comme l’Eurofighter EF-2000 ou encore le Dassault Rafale.

Laisser un commentaire