Rafale vs F-22 vs Eurofighter en combat aux Émirats

Rafale vs F-22 vs Eurofighter en combat aux Émirats

En voilà une compétition qu’elle est passionnante ! À la fin du Salon Aéronautique de Dubaï, plusieurs forces aériennes vont s’affronter en combat avec leurs meilleurs appareils actuels. Cette  compétition, intitulé ATLC (Advanced Tactical Leadership Course) aura lieu sur la base d’Al Dhafra, aux Émirats. Pour la France, les trois Rafales actuellement en démonstration au Dubaï Air Show rejoindront 3 autres compatriotes déjà sur place.

Le Rafale, fer de lance de l’Armée de l’Air, fait l’objet d’une rude négociation aux Émirats, qui souhaitent en acheter 60 exemplaires. Mais les responsables ont invité les trois forces aériennes avec leurs meilleurs appareils de combat pour évaluer leur capacités les uns face aux autres.

Premier adversaire de taille, le F-22 Raptor américain, que le Pentagone avait refusé d’exposer au dernier salon du Bourget (non non sans rancune). A Dubaï, par contre, il a su enthousiasmé le public avec des démonstrations saisissantes grâce à sa poussée vectorielle. On peut se demander si sa place lors de cette compétition est utile. Car le Raptor devrait sans doute être interdit de vente à l’exportation par le Congrès. Cela n’étant pas définitif, des ventes éventuelles à Israël commencent à surgir de nulle part. Mais les Émirats seraient eux, selon les rumeurs, intéressés par le F-35 Lightning II .

A l’ACLT, le dernier concurrent sera l’Eurofighter EF-2000 Typhoon de la RAF. Déjà vendu pour 72 exemplaires à l’Arabie saoudite, en lieu et place d’éventuels du Rafale, il est logique de le retrouver dans cette nouvelle « guerre commerciale ». Même si pour moi, il n’y pas photo (sans chauvinisme déplacé)

Le contrat pour la vente des Rafales n’étant pas encore signé, on peut voir une fois de plus que les USA en font des tonnes pour que l’avion de combat français ne trouve pas de clients. Le jugerait-t-il comme trop compétitif ?

Enfin, pendant ce combat unique (auquel j’aurais bien voulu assister) les Mirage 2000-9EAD/DAD de l’UAEAF (United Arab Emirates Air Force) feront la même chose avec 6 Mirage 2000-5 français.

Passionné d'aéronautique et formateur en Web et PAO, il est le fondateur, en 1999, de l'encyclopédie de l'aviation militaire www.avionslegendaires.net. Administrateur et rédacteur en chef du blog, il vous fait partager ses avis et coups de coeur (ou de gueule) sur l'actualité aéronautique.