Des Mirages F1 pour jouer les « agresseurs » du Red Flag

Des Mirages F1 pour jouer les « agresseurs » du Red Flag

red-flag

Selon le site TTU Online, la France aurait entamé des discussions pour la vente de dix à trente Mirage F1 à son partenaire américain. Alors que Hervé Morin a confirmé, après plusieurs mois d’atermoiements administratifs, l’achat d’un lot de Javelin prélevés sur le stock existant de l’armée américaine (la modernisation du Milan se poursuivant…), les États-Unis ne masquent pas, en retour, leur intérêt pour un lot de Mirage F1 “déclassés” Les pièces détachées et le maintien en condition opérationnelle (MCO) étant compris dans le possible marché.

Cet achat, qui ne rapporterait pas grand-chose à l’Etat français, serait réalisé sur le même schéma que celui des Mig-29B/UB/Fulcrum C (6+16+6) acquis par Washington en Moldavie et en Allemagne. Ces Mig seraient stockés sur la base 51 et serviraient parfois « d’agresseurs ».

Le Mirage F1, rencontré durant la guerre d’Irak (on trouve des Mirage F1 dans des pays arabes, dont l’Iran, qui possède un escadron de Mirage F1E irakiens, la Libye, le Maroc…), pourrait également jouer le rôle de l’agresseur lors d’exercices de type “Red Flag”. L’engin de Dassault y serait l’ennemi, à l’instar de F15 et F16 repeints pour l’occasion.

Passionné d'aéronautique et formateur en Web et PAO, il est le fondateur, en 1999, de l'encyclopédie de l'aviation militaire www.avionslegendaires.net. Administrateur et rédacteur en chef du blog, il vous fait partager ses avis et coups de coeur (ou de gueule) sur l'actualité aéronautique.

2 COMMENTAIRES

  1. Bonjour,

    Il est souvent fait mention des 90 Mirage F-1 vendu à l’Irak et d’un lot financé mais non livrai d’une vingtaine d’appareils.
    Il est aussi souvent admis qu’une partie de la chasse irakienne aurait trouvé refuge en Iran pour ne pas se faire détruire lors « des » guerres du golfe. L’Iran en aurait donc un escadron (20 machines ?).

    Vous auriez des informations sur le devenir du reste ?

    Cordialement.

  2. Beaucoup de Mirage F1 irakiens, selon l’excellent Jane’s Publication britannique, auraient été détruit au sol en 1991 par les bombardements de la coalition internationale. Par ailleurs je crois savoir qu’au moins deux l’ont été en vol par des F-15 américains.

Laisser un commentaire