La RAF intercepte des bombardiers russes dans son espace aérien

La RAF intercepte des bombardiers russes dans son espace aérien

interception-RAF-tu160

Cette photo montre l’interception par la Royal Air Force de bombardiers Tu-160 Blackjack russes après qu’il ai violé l’espace aérien britannique au large des côtes écossaises. L’avion russe, qui est le plus grand avion de combat au monde capable de transporter l’arme nucléaire a été interceptés par deux Tornado près de Stornoway dans les «Western Isles».

Le Ministère de la Défense britannique a révélé hier soir que les équipes de la RAF ont été alertés 20 fois l’année passée pour intercepter des avions russes dans l’espace aérien britannique. Cette opération russe mai aurait pour but de s’informer sur les préparatifs d’un exercice militaire de grande envergure qui aura lieu au large des côtes écossaises en avril.

interception-RAFCette fois, les deux chasseurs Tornado F3 du Sqd 111 ont décollés de la base de Leuchars dans les premières heures du 10 mars dernier.  Après avoir intercepté les bombardiers russes, les Tornado ont  suivi les Tupolev Tu-160 parce qu’ils volaient toujours vers le sud avant d’effectuer un virage vers le nord, juste avant la côte d’Irlande du Nord. Finalement, les Russes ont quitté l’espace aérien britannique et, après quatre heures, les équipages de Tornado sont retournés vers leur base

Les nouveaux avions de chasse Typhoon sont prévus pour remplacer les Tornados l’année prochaine dans ce rôle dédié à la « Quick Reaction Alert ».

Ces vols de bombardiers ont été considérés comme une indication des tensions actuelles entre la Russie et l’Occident, en particulier la Grande-Bretagne. Ce dernier épisode est lié à l’exercice Warrior qui se déroulera au large de la côte écossaise, à partir du 12 avril. Dans le cadre de l’exercice, des escadrons de la Marine, de la RAF et de l’armée seront engagée dans les combats simulés entre les côtes nord et ouest de l’Écosse. Il est possible que les Russes aient envie de roder autour du nord de l’Écosse pour avoir un œil sur les préparatifs de cet exercice important.

En 2007, des bombardiers Blackjack avaient organisé une simulation d’attaque sur la côte est de l’Angleterre et avait obtenu un délai de 90 secondes sans être interceptés. Volant à basse altitude sur la mer du Nord, ils avaient changé de cap à seulement 20 miles nautiques du territoire britanniques.

Passionné d'aéronautique et formateur en Web et PAO, il est le fondateur, en 1999, de l'encyclopédie de l'aviation militaire www.avionslegendaires.net. Administrateur et rédacteur en chef du blog, il vous fait partager ses avis et coups de coeur (ou de gueule) sur l'actualité aéronautique.

1 COMMENTAIRE

Laisser un commentaire