Vente du Rafale au Brésil, l’annonce officielle pour bientôt

[Brève] Vente du Rafale au Brésil, l’annonce officielle pour bientôt

rafale-index

Aujourd’hui, suite à une entrevue des présidents français et brésilien, Nicolas Sarkozy et Luiz Inacio Lula da Silva, une source diplomatique française a estimé que le Brésil confirmerait prochainement son choix.

Les deux chefs d’Etat, qui se rencontraient en marge d’un sommet Union européenne-Amérique latine à Madrid, ont évoqué notamment l’appel d’offres lancé par le Brésil pour l’acquisition de 36 avions de combat, a indiqué cette source.

« La préférence (brésilienne pour le Rafale) devrait être confirmée prochainement », a déclaré cette source.

« Mais ce n’est pas à nous de le dire, c’est au Brésil de le faire », a-t-on ajouté de même source.

« On retire de cette discussion que la préférence (pour le Rafale) qui avait été exprimée par le Brésil en septembre dernier devrait être confirmée prochainement », a-t-elle déclaré.

Le Rafale du constructeur français Dassault, qui n’a encore jamais été vendu à l’étranger, est en lice avec le F/A-18 Super Hornet de l’Américain Boeing et le Gripen NG du suédois Saab pour fournir 36 avions de combat au géant sud-américain, un contrat de plusieurs milliards de dollars.

Le président Lula a déclaré à plusieurs reprises que le Rafale avait plus d’avantages pour le Brésil en raison des transferts de technologie promis sans restrictions par M. Sarkozy pendant une visite en septembre 2009 à Brasilia.

Brasilia doit se prononcer d’ici fin juillet 2010 sur cet appel d’offres et choisir un partenaire pour une négociation exclusive.

6 COMMENTAIRES

  1. Je ne suis pas sûr de vouloir que le Rafale se vende là bas car c’est aussi sa technologie qui part, et d’ici quelques décennies c’est la France qui achètera ses avions au Brésil. On ferait mieux d’en commander plus pour la France sachant qu’à terme on aura que 265 rafale pour défendre la France, ses possessions maritimes et ces intérêts.

  2. @ Wagdoox : A ce moment on ne vend plus nos Rafale à personne. Car aujourd’hui seul les pays ayant un minimum de ressources technologiques, et donc financières, peuvent se payer le super joujou français. C’est un risque à courir, et puis si on parle de transfert de technologie ce n’est pas pour rien. Ensuite Embraer ne prendra pas le risque de se discréditer en copiant les systèmes de Dassault.

    Par contre pour revenir au sujet initial, il serait bon que le petit Nicolas cesse un peu ses annonces permanentes de vente de Rafale au Brésil, ça devient risible !!!
    Que les Brésiliens l’achète vraiment, qu’ils signent le contrat, et là l’Elysée pourra enfin faire une annonce officielle, une belle, pleine de flonflons à la française, de trompettes, d’or républicain, etc etc etc.

    😉

  3. Toujours pas de ventes de Rafale à l’export… on a connu les Dassault plus en veine en matière de ventes d’appareils de combat. Heureusement qu’il y a le secteur civil pour rattraper le coup, sinon les employés de la boite auraient vraiment du souci à se faire.

    😐

  4. Le poids économique des États-Unis est beaucoup trop important pour que la France puisse être traitée équitablement dans toute affaire d’exportation d’armes. Le marché américain des avions construits au Brésil pèse par ailleurs beaucoup plus que le marché français et cela pourrait avoir une grande influence sur la décision du Brésil en matière d’acquisition d’avions militaires. D’un autre côté, la politique menée aujourd’hui par le Brésil n’a plus les visées amicales qu’elle a eues avec les États-Unis par le passé, ce qui pourrait avoir un effet favorable au Rafale. Qui vivra verra…

  5. D’autant que la France prône le transfert de technologie avec le Brésil ce que ne font ni Lockheed-Martin ni Boeing. Cela aussi pourrait jouer en faveur de l’appareil de Dassault Aviation.

    😉

  6. dernière question, on fait un transfère technologique mais pour quel format F1, F2, F3 ou plus, car ces derniers jours on a appris que mère patrie allait développer un nouveau réacteur à 9 t de poussé, un radar plus puissant et de la furtivité active, manque plus que la poussée vectorielle et il est vraiment de 5ème génération 🙂 tout ca sur demande des Emirats.
    En France on a pas d’argent mais on a les cerveaux. 😉

Laisser un commentaire