L’armée de l’air sème la panique en Bretagne à cause d’une...

[Brève] L’armée de l’air sème la panique en Bretagne à cause d’une erreur de communication

Un exercice de l’armée de l’air en région parisienne, qui devait rester consigné en milieu militaire, s’est transformé, après une série d’erreurs, en une alerte à la « bombe biologique » en Bretagne, suscitant inquiétude et mobilisation des services jeudi pendant trois heures. L’exercice, déclenché jeudi en début d’après-midi et destiné à l’origine à la base aérienne de Landivisiau (Finistère), a atterri au service logistique de la marine de la base navale de Brest où personne n’était au courant, a expliqué en fin d’après-midi la préfecture maritime de Brest.

Le message, qui ne comportait pas la mention « exercice », précisait un point GPS où se situait la présumée « bombe biologique », à Landivisiau, à une quarantaine de kilomètres à l’est de Brest. « La personne qui a reçu l’appel a très bien réagi. Elle a déclenché comme il se doit la procédure d’alerte à la bombe », a expliqué le porte-parole du préfet maritime, le capitaine de frégate Marc Gander.

Police, gendarmerie, équipes cynophiles, démineurs et agents municipaux ont été mobilisés dans la ville finistérienne où une école maternelle située dans le périmètre de la bombe a dû être évacuée tandis que les pensionnaires d’une maison de retraite étaient confinés, a précisé à l’AFP la mairie de Landivisiau.

Cet exercice organisé par le commandement de la défense aérienne et des opérations aériennes (CDAOA) de Villacoublay (Yvelines), prévu initialement sans alerte et déploiement de moyens, avait pour but de tester les chaînes de communication et de réactions de ses différents intervenants. L’alerte à la « bombe biologique », qui ne devait pas se dérouler en « terrain civil », a déclenché un « dispositif qui a parfaitement fonctionné », s’est félicité la mairie de Landivisiau.

Passionné d'aéronautique et formateur en Web et PAO, il est le fondateur, en 1999, de l'encyclopédie de l'aviation militaire www.avionslegendaires.net. Administrateur et rédacteur en chef du blog, il vous fait partager ses avis et coups de coeur (ou de gueule) sur l'actualité aéronautique.

2 COMMENTAIRES

Laisser un commentaire