Les Mirages 2000-D seront modernisés… mais au strict minimum

[Brève] Les Mirages 2000-D seront modernisés… mais au strict minimum

Lu sur www.opex360.com

Avec la nécessité de faire des économies, le ministre de la Défense, Hervé Morin, a décidé de reporter la modernisation de la flotte des Mirage 2000-D de l’armée de l’Air, pourtant inscrite dans le Livre blanc sur la Défense et la sécurité nationale publié en juin 2008. Cette « rénovation » doit permettre d’élargir le spectre des missions de ces appareils, et cela pour coût relativement modique de 10 millions d’euros par avion.

Le report de cette opération risque d’avoir de fâcheuses conséquences en terme de capacités. A commencer dans le domaine du renseignement, avec un impact sur la Direction du renseignement militaire (DRM).

Cette dernière intègre des données récoltées par le pod ASTAC, utilisé pour faire du renseignement électromagnétique. Seulement voilà, cet équipement est monté uniquement sur les Mirage F.1-CR. Or, ces appareils seront prochainement du service actif, provoquant ainsi une perte de capacité que la modernisation des Mirage 2000D pouvait compenser.

D’où l’amendement du député socialiste Jean-Claude Viollet, déposé et accepté en commission, visant à allouer 10 millions d’euros pour adapter le pod ASTAC aux Mirage 2000-D. Il restera à voir ce qu’il adviendra de cette proposition au moment de l’examen de la Loi de finances pour 2011 par les parlementaires.

1 COMMENTAIRE

  1. Une fois de plus cette économie va se faire sur des systèmes vitaux, mettant un peu plus en danger les pilotes et opérateurs armement. Déjà que faire de l’appui rapproché ou de l’attaque tous-temps sur un delta bisonique monoréacteur c’est limite, mais là, ça va vraiment devenir casse-gueule.

    🙁 🙁 🙁 🙁 🙁

Laisser un commentaire