5 hommes volent un avion dans une base militaire au Honduras

[Brève] 5 hommes volent un avion dans une base militaire au Honduras

Lu sur Metro Montréal

Cinq hommes armés se sont introduits, lundi, dans une base militaire d’un important aéroport international du nord du Honduras et se sont enfuis avec un petit avion que les autorités avaient saisi, l’an dernier, lors d’une opération antidrogue.

Le vol est survenu à l’aéroport international La Mesa de San Pedro Sula, à environ 290 kilomètres au nord de la capitale, Tegucigalpa. L’aéroport est l’un des plus fréquentés du pays.

Le ministre de la Sécurité, Oscar Alvarez, a expliqué que les hommes ont attaqué trois gardes de sécurité à l’entrée, se sont dirigés vers un hangar militaire situé près d’une piste de décollage, ont démarré le moteur de l’avion et se sont envolés. L’identité et la destination des assaillants n’est pas connue. M. Alvarez a estimé qu’il s’agissait d’une opération très professionnelle.

L’avion était gardé à la base militaire le temps que les autorités décident de le donner ou non à une agence gouvernementale. Le vol a été rapporté à la police vers 3h00. Le commandement des forces armées a mis sur pied une commission pour enquêter sur l’incident, et le commandant de la base a été suspendu indéfiniment, selon le vice-ministre de la Sécurité, Armando Calidonio.

M. Alvarez a affirmé que le fait de garder l’avion à cet endroit était une réelle tentation pour le crime organisé et les narcotrafiquants. «Nous menons une lutte contre le crime organisé et le trafic de drogue», a dit M. Alvarez. «Nous nous attendons toujours au pire.»

Le Honduras fait face à une vague de violence alimentée par des gangs qui se financent avec le trafic de stupéfiants et d’autres crimes. Selon le gouvernement, près de 800 tonnes de cocaïne en provenance de Colombie et à destination des États-Unis transitent chaque année par le Honduras.

1 COMMENTAIRE

Laisser un commentaire