Des Rafales au Brésil… mais juste pour l’exercice Cruzex V

Des Rafales au Brésil… mais juste pour l’exercice Cruzex V

rafale-bresil-exercice-cruzex

Source Armée de l’Air

Du 8 au 19 novembre 2010, la France participe à la cinquième édition de Cruzex (Cruzeiro do sul – Croix du Sud), l’exercice aérien le plus important d’Amérique du Sud, organisé par l’armée de l’air brésilienne. Six nations, près de 80 aéronefs et plus de 3000 personnes, prennent part à cet entraînement d’envergure se déroulant principalement sur la base aérienne de Natal, dans l’état du Nordeste, au Brésil.

Aux côtés des nations participantes (Brésil, Argentine, Chili, États-Unis et Uruguay), l’armée de l’air française participe à hauteur de près de 160 militaires et de huit aéronefs (quatre Mirage 2000-5 de la base aérienne 102 de Dijon et quatre Rafale biplaces de la base aérienne 113 de Saint-Dizier). Basé sur un scénario de type « opération de maintien de la paix mandatée par l’ONU », l’exercice Cruzex vise, notamment, à entraîner les unités françaises au déploiement à longue distance.

Au total, près de 85 tonnes de matériels ont ainsi été acheminées, par voie aérienne civile et militaire. Sur place, les opérations de déchargement ont été menées et coordonnées conjointement par les aviateurs français et leurs homologues brésiliens. Les équipages évoluant à bord des avions de chasse ont, pour leur part, procédé à un convoyage de leurs appareils vers le Brésil, via une escale technique sur la base aérienne de Dakar (Sénégal). Deux avions Boeing C135-FR de la base aérienne d’Istres ont permis aux huit avions de chasse de basculer dans l’hémisphère sud et de rejoindre le Brésil grâce à leur capacité de ravitailler en vol.

À leur arrivée à Natal, samedi 6 novembre, les équipages des avions de chasse Rafale ont fait l’objet d’une attention particulière, notamment de la part des médias brésiliens, présents en nombre. Le Rafale participe, en effet, pour la première fois à un exercice organisé sur le sol brésilien. En attendant la montée en puissance de l’activité aérienne, les aviateurs français ont assisté, lundi 8 novembre, à une série de présentations détaillées de l’exercice. Les premiers vols de familiarisation ont débuté mardi 9 novembre, au-dessus d’une zone d’évolution aérienne, équivalente à près d’un tiers de la superficie de la métropole.

L’armée de l’air française participe à l’exercice bisannuel Cruzex depuis sa première édition en 2002. La France est invitée à prendre part en tant que pays frontalier du Brésil, nation avec laquelle elle partage sa plus longue frontière terrestre (730 km le long de la Guyane française).

Pour plus d’informations sur l’exercice Cruzex V , consultez le site officiel brésilien (site bilingue anglais et portugais) : http://www.cruzex.aer.mil.br/

2 COMMENTAIRES

  1. Espérons que nos amis de la BA 113 en mettent plein la vue aux Brésiliens afin de conquérir que cœur des éventuels derniers réticents Brésilien concernant ce que vous savez… 🙄

Laisser un commentaire