L’armée cachée dans le « gruyère suisse »

L’armée cachée dans le « gruyère suisse »

Il est 8 heures du matin. Sorti de la montagne, un avion de chasse F/A-18 Hornet traverse soudain la route départementale pour rejoindre sa piste d’envol. Puis, un deuxième appareil traverse la route, réacteurs au ralenti. Un salut amical du pilote aux automobilistes, bloqués au passage à niveau, et l’aéronef décolle. La scène est surréaliste. Bienvenue à Meiringen, la base principale de la Schweizer Luftwaffe, bien cachée dans les contreforts des Alpes. Elle abrite le fleuron de l’aviation militaire suisse: le F/A-18 Hornet. Une trentaine d’avions qui participent régulièrement à des exercices en étroite coopération avec nos Mirage 2000 et Rafale de l’armée de l’air.

Les Suisses l’appellent affectueusement le «gruyère». Il ne s’agit pas de leur célébrissime fromage, mais des centaines de kilomètres de galeries souterraines blindées, des bases aériennes, des arsenaux et des abris antinucléaires dissimulés dans la montagne et au milieu des chalets. Bienvenue dans un pays de paix toujours paré pour la guerre.

Voilà le début d’un long dossier du Figaro sur les entrailles de l’armée suisse

A lire sur le site du Figaro

2 COMMENTAIRES

Laisser un commentaire