La panne moteur qui a provoqué l’atterrissage d’urgence de l’A380 de...

[Photos/Vidéos] La panne moteur qui a provoqué l’atterrissage d’urgence de l’A380 de Qantas

Aujourd’hui le vol Qantas QF32 sur un Airbus A380-842 a subi une panne moteur après son décollage depuis Singapour. Il a effectué un demi-tour pour atterrir en toute sécurité à Singapour Changi. Les débris de moteur numéro 2 ont touché et percé l’aile gauche. L’avion a atterri avec certains volets non déployés suggérant un problème hydraulique ou électrique causé par des débris. Selon certaines sources, le moteur n ° 1 aurait produit une poussée significative après l’arrêt de l’avion sans que celle-ci ai été commandée depuis le cockpit.

L’avion en cause est immatriculé VH-OQA, MSN 14. Il a été livré à Qantas le 19 Septembre 2008 et totalise environ 8165 heures de vol et 831 cycles de vol. Il est propulsé par un Rolls-Royce Trent 900.

Qantas a décidé de bloquer au sol sa flotte d’A380 jusqu’à ce que des informations complémentaires permettent de savoir ce qui s’est passé sur le vol QF32. Rolls-Royce a recommandé des contrôles immédiats de tous ses moteurs Trent 900. Singapore Airlines, un autre opérateur du moteur Trent 900, a annoncé que leurs vols A380 seront retardés à la suite de ces inspections. La Lufthansa ne prévoit pas d’impact sur son calendrier de vol sur A380.

a380-engine-failure-1

a380-engine-failure-4

a380-engine-failure-2

a380-engine-failure-3

Passionné d'aéronautique et formateur en Web et PAO, il est le fondateur, en 1999, de l'encyclopédie de l'aviation militaire www.avionslegendaires.net. Administrateur et rédacteur en chef du blog, il vous fait partager ses avis et coups de coeur (ou de gueule) sur l'actualité aéronautique.

PAS DE COMMENTAIRES

Laisser un commentaire