De nouveaux espoirs pour le Rafale

De nouveaux espoirs pour le Rafale

Les Emirats Arabes Unis auraient redonné des signes d’intérêts pour le Rafale, l’avion de combat multirôle de Dassault Aviation. D’après Les Echos, le royaume aurait rouvert des négociations mises en suspens pour la commande de 60 Rafales, un avion encore jamais exporté par la France. C’est une rencontre diplomatique entre le Cheikh Mohammed bin Zayed al Nahyan, et Nicolas Sarkozy à la mi-décembre qui a permis de relancer l’affaire. Le quotidien financier croit savoir que la question de la reprise des Mirage 2000 n’a toujours pas été résolu.

Dernière information délivrée par Les Echos, les négociations avec la Libye seraient achevées et porteraient sur la livraison de 14 Rafale, dont une option de 36 exemplaires supplémentaires. Les négociateurs n’attendent plus que l’accord du chef d’Etat, le Colonel Khadafi.

Début décembre, le Rafale avait subi un lourd revers, lorsque le président Lula a décidé de surseoir à sa décision d’acheter cet avion de combat, alors que les négociations avaient bien avancé. Il a souhaité laisser à son successeur le soin de statuer sur une décision de quelques 6 à 8 milliards d’euros. Hier matin, Alain Juppé, le ministre français de la Défense, a affiché son optimisme sur le dossier brésilien, affirmant que le Rafale était toujours en lice.

(Source : Easybourse.com)

1 COMMENTAIRE

Laisser un commentaire