Un hélicoptère Tigre français réalise un atterrissage d’urgence en Afghanistan

Un hélicoptère Tigre français réalise un atterrissage d’urgence en Afghanistan

Un des trois Tigre de la TF Mousquetaire, qui compte 12 hélicoptères, s’est posé durement pour des raisons encore inconnues, vendredi soir à l’est de Kaboul, dans le district de Surobi. Les deux pilotes d’un hélicoptère français Tigre de la force de l’Otan en Afghanistan (Isaf) ont été légèrement blessés lors de l’atterrissage d’urgence de leur appareil.

Les conditions météo n’étaient « pas bonnes » : on ne sait pas si un autre facteur (rupture technique par exemple) à obligé l’appareil à se poser. En tout état de cause, l’EMA assure que ce n’est pas suite à une action des insurgés. Le Tigre escortait des hélicoptères de transport partis de la base française de Tora, dans le district de Surobi, en direction de la capitale afghane, à une cinquantaine de km de là.

« L’appareil encaisse apparemment bien les atterrissages durs » apprécie-t-on cependant, à Paris.

L’appareil est resté sous la garde des troupes françaises, avant son évacuation, puisqu’il ne pouvait reprendre seul son envol. L’évacuation de la cellule, sans la poutre de queue, a été réalisée par un CH-47 Chinook.

Cet évènement intervient après la perte d’une Gazelle, l’an dernier, lors d’un autre poser dur, à Nijrab, en plein jour. Les hélicoptères français opèrent au bout de leurs limites en Afghanistan. Ils sont, de fait, parmi les seuls à voler de nuit. Ils prennent régulièrement du plomb, tout en en délivrant aussi, tout aussi régulièrement.

Passionné d'aéronautique et formateur en Web et PAO, il est le fondateur, en 1999, de l'encyclopédie de l'aviation militaire www.avionslegendaires.net. Administrateur et rédacteur en chef du blog, il vous fait partager ses avis et coups de coeur (ou de gueule) sur l'actualité aéronautique.

1 COMMENTAIRE

Laisser un commentaire