Tests d’éjection pour le F-35 par BAE Systems

[Vidéo] Tests d’éjection pour le F-35 par BAE Systems

BAE Systems a récemment testé un nouveau siège éjectable qui sera déployées sur les avions de combat F-35 Lightning II. Pour ces tests, ils ont utilisé une sorte de voiture-fusée sur rail, comme on en a fréquemment vu dans des films ou vidéos. L’engin bourré d’une batterie de capteurs est composé à l’avant d’un véritable cockpit de F-35. Lancé sur des rails spéciaux, l’engin, qui a sur sa partie arrièe un moteur-fusée, atteint une vitesse de 965 km/h.

Bien évidemment, c’est un mannequin qui prend place sur ce siège éjectable. Le déploiement du parachute, prend en général seulement trois secondes. Durant les tests effectués par BAE Systems, 900 000 mesures sont enregistrées à chaque seconde. Les 30 tests d’éjection effectués aux Etats-Unis, mais aussi en France et au Royaume-Uni, ont été concluants.

Passionné d'aéronautique et formateur en Web et PAO, il est le fondateur, en 1999, de l'encyclopédie de l'aviation militaire www.avionslegendaires.net. Administrateur et rédacteur en chef du blog, il vous fait partager ses avis et coups de coeur (ou de gueule) sur l'actualité aéronautique.

4 COMMENTAIRES

  1. Il n’empêche que sur la vidéo, ça décoiffe bien à 965 km/h. Mais cette vitesse est elle possible à simuler en soufflerie? Il me semble que non!

Laisser un commentaire