Premier vol du Casa C-295 en version AWACS

[EADS] Premier vol du Casa C-295 en version AWACS

Lu sur opex360.com :

A l’origine, le CN-295, construit par CASA, filiale d’Airbus Military, est un avion de transport, de patrouille maritime et de lutte anti-sous-marine. Mais il pourrait se décliner dans une autre version, apte à mener des missions d’alerte avancée et de contrôle aéroporté.

D’où le développement, par Airbus Military, d’un C-295 AEW&C (Airborne Early Warning & Control), sur lequel est monté un rotodôme, comme par exemple sur les E-2C Hawkeye dont quelques exemplaires sont en dotation au sein de la Marine nationale.

Un appareil de ce type a réalisé son vol inaugural, le 7 juin 2011, depuis le site d’Airbus Military à Séville. Ces premiers essais, qui ont exactement duré 2h48, ont eu pour objet de contrôler l’impact du rotodôme de 6 mètres de diamètres, réalisé par Airbus, sur l’ensemble de la structure de l’avion ainsi que sur ses performances et son aérodynamique.

Il est prévu que les C-295 AEW&C soient dotés d’un rotodome à rotation rapide intégrant un radar de pointe afin de balayer, sans interruption, une zone de 360°. Ce dernier complètera le système de bord intégré (FITS, Fully Integrated Tactical System).

« Ce premier vol a prouvé que le C-295 est une excellente plate-forme capable de supporter un tel rotodôme », a commenté Alejandro Madurga. « Le comportement de l’avion et ses caractéristiques de vol ont été à la hauteur de nos attentes », a-t-il ajouté.

Les essais du C-295 AEW&C vont se poursuivre pendant 3 mois. Il s’agit de valider définitivement le concept de cette nouvelle version.

Les essais en vol se poursuivront au cours des trois mois à venir afin de compléter l’étude de faisabilité et de valider définitivement le concept. Pour Airbus Military, le développement de cette version devrait ouvrir « la possibilité de couvrir un nouveau segemtnde marche, celui des systèmes AEW&C hautes performances, mais en étant plus abordables ».

Passionné d'aéronautique et formateur en Web et PAO, il est le fondateur, en 1999, de l'encyclopédie de l'aviation militaire www.avionslegendaires.net. Administrateur et rédacteur en chef du blog, il vous fait partager ses avis et coups de coeur (ou de gueule) sur l'actualité aéronautique.

CONTENUS SIMILAIRES

2 COMMENTAIRES

  1. Avec un peut de chance, ce programme pourrait être rapidement opérationnel…
    Ça nous change de la lenteur du développement de l’A400M. 😛

  2. Ce développement est une bonne démarche, car ce type d’avion peut intéresser de nombreux pays sans avoir obligatoirement un porte-avions.

    L’E-2 Hawkeye est utilisé par l’Egypte (6), le Japon (13), le Mexique (3), Singapour (4), Taiwan (4).

    Donc le CASA 295 pourrait très bien intéresser de nombreux pays, si son achat est compétitif, et à plus forte raison ceux qui ont déjà opté pour le CASA de surveillance maritime afin d’avoir la même cellule.

    Au point de vue comparatif avionique les deux appareils sont sensiblement identiques.

    E-2 Hawkeye : 23T au décollage, 600 km/h pour un plafond de 9000m, un rayon d’action de 1300 km.

    CASA 295 : 23T au décollage, 480 km/h pour un plafond de 7000m, un rayon d’action de 1500 km, et plus avec système de ravitaillement en vol.

Laisser un commentaire