Des C-17 Globemaster III pour l’Indian Air Force

[Inde] Des C-17 Globemaster III pour l’Indian Air Force

Les USA qui l’avaient un peu mauvais depuis l’éviction de leurs chasseurs dans le contrat MMRCA, viennent de se rattrapere en finalisant l’achat de son avion de transport militaire gros porteur pour un montant de 4,1 milliards de dollars. Au total, l’Inde prévoit une acquisistion ferme de 10 C-17 Globemaster III auprès de Boeing. La commission du gouvernement indien a approuvé le 6 juin l’achat mais cette décision était prévisible car l’Inde avait déjà signalé son intérêt pour le C-17, il y a un an. Le Boeing C-17 a été retenu après une étude approfondie, mais celui-ci n’avait pas de réel concurrent.

La Russie était, juqu’à présent, LE fournisseur privilégié de l’Inde avec un nombre conséquent d’acquisition d’aéronefs (MiG-29, Su-30, hélicoptères), mais aussi des chars lourds (T90, T72), des sous-marins, tec… Si l’on rajoute la coopération dans le développement de l’avion furtif T-50 PAK-FA, la Russie menait la danse. Du coté du transport, c’est également « Made in Russia ». En effet, l’IAF dispose actuellement d’une flotte d’avions de transport constituée d’une centaine d’Antonov An-32 et un peu moins de vingt Il-76.

Les C-17 deviendront pour l’IAF, le nouvel appareil de transport lourd (VHTAC). Ils remplaceront donc, en premier lieu, les Il-76 Candid qui manquent cruellement de pièces de rechanges. Le C-17 peut, malgré sa masse, décoller et atterrir sur des pistes courtes avec 70 tonnes de charge et une équipe réduit à trois membres (deux pilotes et un aide de chargement). Le C-17 Globemaster III, créé par McDonnell-Douglas, est entré en service dans l’US Air Force en 1993. D’une envergue de 53 m pour une longueur de 52,2m, cet appareil peut transporter 78 tonnes sur palettes ou 102 parachutistes.

En 2008, l’Inde avait déjà acquit des avions de transport américains du constructeur Lockheed-Martin. L’IAF s’était équipé de 6 avions de transport tactique C-130J Hercules. En 2009, L’inde avait passé un accord pour la livraison de 6 appareils de surveillance maritime de type P-8 Poseidon auprès de Boeing.

L’Inde reste l’Eldorado pour les autres vendeurs de matériels militaires. L’Inde a déjà fait affaire avec la France (Mirage 2000Sepecat Jaguar), le Royaume-Uni (Sea Harrier, Hawk) et Israël (drones, les systèmes anti-missiles, radars).

7 COMMENTAIRES

  1. @arnaud
    rien a voir, ce n’etait pas vraiment une competition.
    Quand a l’A400M, il n’est pas sur le marché a proprement parlé.

  2. Je ne vouvrais pas avoir l’air médisant à propos de l’A400M mais à mon avis il va avoir certaines difficulté à l’export :
    Il ne peut pas intéresser les pays voulant un avions de transport « moyens » (type Transall) car plus gros, ni les pays voulant un avion lourd (type C-17 ou pire C-5 Galaxy), car pas assez gros…

  3. Mais, est-ce que deux A400M consomment moins qu’un Globemaster ? Parce que, si on doit convoyer par exemple 35 t de fret, il nous faudra deux A400M alors qu’un seul C-17 suffit… 😛

    Ceci dit, le C-17 a un gros inconvénient : il est motorisé par des réacteurs… plus vulnérables à la poussière des pistes non préparées sur lesquelles il pourrait être amené à se poser que des moteurs à hélices. Or, sauf erreur de ma part, l’A400M est le plus gros cargo à hélice du marché… 🙂

  4. @simon
    Et si des pays comme l’inde doivent prendre une flotte mixte de c-130 et de c-17 par manque d’avion moyen? (oui l’inde a deja commandé des c-130 et une prevision de completer par des c-17, par manque de choix a court terme, l’A400M c’est pour après 2015 (voire 2020 selon la cadence de production), ceux qui veulent un avion pour dans 5 ans, l’A400M ne peut être choisit, mais après…)
    Si les USA ont creer le C-17 c’est pour combler les lacunes du C-130.Eux même reflechissent a disposer d’un appareil entre ces deux comme remplaçant, c’est pour cela qu’un A400M construit sous licence aux USA n’est pas une idée folle, surtout dans le contexte financier du moment.
    Il faut evolué et ne pas rester sur le passé, c’est a dire le c-130, l’avion unique, que tous ont acheté , uniquement par ce que c’est le seul avion de ce type dispo et non par la volontée d’avoir du moyen de gamme, il n’y avait justement aucun alternative.

Laisser un commentaire