Le rase-motte décoiffant d’un jet argentin

[Vidéo] Le rase-motte décoiffant d’un jet argentin

La vidéo du vendredi, c’est toujours avant le week-end (et là, c’est normal, pas de bonnes raisons de l’avancer ou la retarder… et pas de jour férié), pour se détendre avec une vidéo d’aviation surprenante, historique, amusante, insolite ou encore polémique, etc…

Cette semaine une vidéo qui décoiffe, tant le « low pass », euh le rase-motte (ça le fait quand même mieux en anglais), de cet avion est bas, à près d’un mètre du sol. C’est bien simple, l’appareil passe tellement bas qu’il risque plus de couper les jambes des spectateurs sur sa trajectoire que de leur refaire le brushing (qui est un faux anglicisme, puisqu’on dit « blow-dry » en anglais).

L’appareil en question semble être un FMA IA-63 Pampa,  une version « lite » (allégée, bon j’arrête avec l’anglais) de l’Alpha Jet, produit sous licence en Argentine. Dans cette vidéo, on voit à la fois la vision interne du pilote et celle du cameraman qui voit foncer sur lui l’appareil. Un passage qui aurait pu se terminer en carnage, en fait.

Passionné d'aéronautique et formateur en Web et PAO, il est le fondateur, en 1999, de l'encyclopédie de l'aviation militaire www.avionslegendaires.net. Administrateur et rédacteur en chef du blog, il vous fait partager ses avis et coups de coeur (ou de gueule) sur l'actualité aéronautique.

5 COMMENTAIRES

  1. Anda, mi amigo !! 👿 :
    « …une version « lite » (allégée, bon j’arrête avec l’anglais) de l’Alpha Jet, produit sous licence en Argentine… »
    ya pas que l’anglais qu’il faudrait arrêter…, le kéro en boisson itou ! 😯 !
    Le FMA est une production entièrement locale, seule l’aile a bénéficié d’une aide (dûment monnayée, transfert de technologie) de la part de Dornier (d’où le faux air d’Alpha-jet…)
    Tout le reste est d’invention locale !

Laisser un commentaire