A deux jours de la fin de la mission Air Baltic 2011, un chasseur Mirage 2000 français est entré en collision avec un L-39 Albatros lituanien. Ce dernier s’est écrasé après avoir percuté le Mirage. Les deux pilotes du L-39 se sont éjectés et ont été récupérés sains et saufs. Le Mirage français, quant à lui, a regagné sa base de Siauliai malgré les dommages. Selon l’Etat Major des Armées, deux Mirage 2000 et le L-39 participaient à un vol d’entraînement lorsqu’un « abordage » a eu lieu. Cet incident s’est produit pendant l’exercice « Air Baltic 2011 ».

La Lituanie comme les deux autres pays baltes, redevenus indépendants à la chute de l’URSS en 1991 et admis dans l’OTAN en 2004, ne possède pas de forces aériennes suffisantes pour surveiller son ciel. Cette mission est assumée à tour de rôle par les autres membres de l’OTAN.

Depuis le 28 avril 2011, l’escadron de chasse 2/5 de la base aérienne d’Orange, puis l’escadron de chasse 1/12 de la base aérienne de Cambrai ont déployé quatre Mirage 2000-C afin d’assurer, sous mandat de l’OTAN, la sûreté de l’espace aérien des pays baltes (Estonie, Lettonie, Lituanie), 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7. Le Danemark prendra la relève à partir du 2 septembre avec l’arrivée de quatre F-16 à Siauliai prévue pour mercredi. La France avait déjà surveillé l’espace balte en 2007 et 2009.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom