Quelques images de mon vol en Waco YMF-5 au dessus de Cape...

Quelques images de mon vol en Waco YMF-5 au dessus de Cape Cod

Et bien oui, je suis comme cela, j’ai beau être parti à la découverte d’un pays grandiose (ou du trou du cul du monde, peu importe) il faut toujours que j’assouvisse ma passion de l’aviation. Lors de mon séjour dans le Massachussets, j’ai pu faire une expérience que je ne suis pas près d’oublier.

Dès mon arrivée sur la presqu’île de Cap Cod (sur la côte Est des USA, façade Atlantique, un mélange d’île d’Oléron et des Landes), j’ai remarqué ce biplan rouge qui passait tout les jours au-dessus de ma tête. Cela n’a fait ni une ni deux, il fallait que je trouve l’aérodrome et que je fasse aussi mon tour en biplan.

Malgré qu’il y ait sur Cape Cod, 4 aérodromes, un aéroport de province et une base de l’Air National Guard, mon flair m’a mené directement à l’authentique Cape Cod Airfield, près de Barnstable. Un tout petit aérodrome à l’ancienne avec 3 pistes en herbe, de vieux hangars des années 1920 et une vingtaine d’appareils tous au plus. Bien plus charmant que tous les autres aérodromes qui sont des grands trucs bétonnées où se parquent plusieurs dizaines de Cessna et autres appareils de tourisme… C’est l’Amérique.

Tellement petit que le seul véritable hangar est celui dédié à ce fameux Waco YMF-5 à la livrée rouge qui permettait à quiconque de faire des tours du Cap en biplan (et aussi à abriter 2 magnifiques voitures des années 50 ou 60 en fin de restauration). Autre anecdote, l’adresse du Cape Cod Airfield est le : 1000 Race Lane, que dire de plus.

Et voilà, restait juste à trouver le bon créneau météo avec le pilote Chris Siderwisc Jr. (www.capecodairfield.com), car les jours de beau temps avaient été consacrés à la visite des environs (normal, je voyageais pas seul et il y avait des baleines à voir entre autres), et le jour même les passages pluvieux étaient nombreux.

Allez, assez de blabla, je vous laisse profiter des photos et de la petite vidéo de ce très bon moment, que j’ai pu partagé avec mon fils aîné qui était assis à mes cotés.

PS : ne vous inquiétez pas de l’allure de l’hélice sur la vidéo, c’est un des effets notoires de l’iPhone (voir cet article)

5 COMMENTAIRES

Laisser un commentaire