Des avions VTOL originaux avec 6 moteurs

[Concept] Des avions VTOL originaux avec 6 moteurs

La présence d’un seul moteur dans un avion peut être source de graves conséquences lorsque ce dernier tombe en panne. C’est pourquoi tous les avions commerciaux (ou presque) dispose d’au moins deux moteurs, trois ou même quatre, afin d’assurer au maximum la sécurité des voyageurs. Mais aucune raison technique (je ne parle pas de celle financière), n’oblige à s’arrêter là.

Ainsi les derniers modèles d’avions proposés  par le site Oliver VTOL sont composés de six moteurs indépendants qui ont la capacité de changer d’angle d’inclinaison, à la manière du V-22 Osprey. Selon signifie, selon le concepteur, que cet appareil est plus fiable et qu’il a une capacité accrue en matière de décollages et atterrissages verticaux. Le concept se dénomme : Hexplane.

Le concepteur, ancien ingénieur aéronautique, Richard Oliver, est convaincu que le fait d’avoir six moteurs et aussi trois ailes sur l’avion comporte de nombreux avantages par rapport aux modèles traditionnels d’avions modernes. Basé sur des calculs mathématique, cet appareil conserverai sa capacité de vol même en cas de panne d’un moteur, ou aussi s’il «perdait» une aile entière. Pour rappel, la défaillance d’un des quatre réacteurs d’un avion de ligne ne lui laisse pas la possibilité de poursuivre normalement son vol.

Faire de la prospective sur le papier est peut être aisé, cependant il faudra trouver la somme de 12 millions de dollars, nécessaire pour va créer une réplique exacte du prototype de l’avion. La base de l’avion reprenant le fuselage du Piaggio Avanti, la fabrication devrait va prendre 2 ans.

Il est possible que les premiers clients soit les militaires américains, parce qu’ils sont déjà intéressés par ce projet. Cela n’est pas surprenant, puisque ces avions permettraient de soulever la même charge que le V-22 Osprey, mais à la principale différence qu’ils pourront voler plus loin et plus vite, avec moins de carburant. En fait, il est décliné sur le site en version d’évacuation sanitaire, de recherche et de sauvetage (aux couleurs des Coast Guard) ou encore en appareil de transport de troupe.

A priori, le concept se décline aussi dans une version UAV, ou drone, ce qui me semble un peut exagéré vu la taille de l’engin et sa complexité. Mais in proposerait aussi bien un appareil de surveillance qu’un drone de combat, et donc armé.

Dans le cadre d’une version civile de l’avion, le coût est élevé réservera ce modèle à seulement à un petit nombre de personnes. A titre personnel, je me pose tout de même la question de la maintenance qu’il est souvent proportionnelle aux nombres de moteurs embarqués.

Mais l’aéronautique a toujours avancé grâce à la « folie » de certains ingénieurs, alors on en reparle en 2020…

[Via : topwar.ru]

Passionné d'aéronautique et formateur en Web et PAO, il est le fondateur, en 1999, de l'encyclopédie de l'aviation militaire www.avionslegendaires.net. Administrateur et rédacteur en chef du blog, il vous fait partager ses avis et coups de coeur (ou de gueule) sur l'actualité aéronautique.

CONTENUS SIMILAIRES

1 COMMENTAIRE

Laisser un commentaire