Les prouesses des chasseurs Sukhoï à poussée vectorielle

[Vidéo] Les prouesses des chasseurs Sukhoï à poussée vectorielle

La vidéo du vendredi, c’est toujours avant le week-end, pour se détendre avec une vidéo d’aviation surprenante, historique, amusante, insolite ou encore polémique, etc…

Cette semaine, une vidéo de propagande mettant en avant la manœuvrabilité (ou hypermanœuvrabilité) et les figures uniques réalisables avec la nouvelle génération de chasseurs russes à propulsion vectorielle (technologie qui consiste à orienter le jet du réacteur) de chez Sukhoï (notamment le Su-37 Terminator). J’y ai découvert des manœuvres de combat bien inhabituelles et fort peu conventionnelle. Reste à savoir si celles-ci sont effectivement réalisables en combat aérien.

Passionné d'aéronautique et formateur en Web et PAO, il est le fondateur, en 1999, de l'encyclopédie de l'aviation militaire www.avionslegendaires.net. Administrateur et rédacteur en chef du blog, il vous fait partager ses avis et coups de coeur (ou de gueule) sur l'actualité aéronautique.

5 COMMENTAIRES

  1. je trouve les figures trés imprionnantes quand à leur réalisation. Ce qui prouve la qualité des pilotes d’essais russes.
    Par contre, est-ce réalisable durant un combat ? Est ce que la concommation de carburant n’est pas accrue (toujours en post lors de la video) et donc l’autonomie réduite ? Enfin la structure de l’avion ne s’en trouve-t-elle pas affaiblie ?
    Voilà quelques questions que je me pose et comme je sais qu’ici il y a beaucoup de passionnés avisés si quelqu’un peut me donner un début de réponse ???
    P.S. : Je parle de la qualité des pilotes mais je dois souligner également celle des ingénieurs qui prouve que la Russie est toujours une grande nation de l’armement !!!
    Cordialement à tous Jérémy

    • Pour ma part, je te répondrai (mais je suis pas un expert) :
      Oui, c’est réalisable en combat aérien mais est-ce qu’aujourd’hui on aurait réellement des dogfigts et encore ce devrait être une figure de dernier recours
      Ensuite, évidemment l’autonomie s’en trouve réduite c’est évident, mais pas plus qu’une PC allumée pour intercepter un appareil ennemi.
      Enfin, la structure souffre certes, mais les versions embarquées morflent encore plus sur les appontages notamment et puis c’est du « Made in Russia » donc je ne m’en fait pas pour la robustesse…

  2. Toujours aussi impressionnant, certaines positions amène l’avion a avoir une portance totalement nulle, seul les moteurs sustente la bête et la dirige. Ces russes font vraiment du bon boulot ! Et de ce T-50 , dieu qu’il est beau !

  3. Vendez nos rafales avant qu’il soit trop tard… 😡 😆

    Avec la furtivitée a venire, pas mal pour verrouiller et tirer un missil A-A avec les senseurs en combat tournoyant! 😆
    En combat canon, contre un F-22 et un T-50,ces manoeuvres peuvent faire toute la difference entre une ejection et une medaille.
    Pour conclure, si j’etais en combat contre un T-50, j’eviterais de m’approcher trop de lui mais n’ayant pas trop le choix (T-50 furtif), une seule chance: mettre dans le mille au premier coup.

    Sacrés Russes ! connaissant leurs Mig-29, Su-27 et autres, j’irais pas les titiller

    (Des dogfight que j’orais bien voulu voir: F-15 vs Su-27 , F-14 vs Mig-29 et maintenant F-22 vs T-50)

  4. la manœuvrabilité a basse vitesse est impressionnante c’est sur.
    Pour ce qui est de l’utilité en combat, certainement efficace mais uniquement dans des cas bien précis : à basse vitesse en combat canon.
    Maintenant dans un combat réel contre un autre avion tout dépend de comment les deux pilotes utilisent au mieux les capacités de leurs appareils respectifs. Comme par exemple durant la guerre du Vietnam, les f4 qui étaient moins manœuvrables que les migs vietnamiens (particulièrement lors de combats tournoyants à basse vitesse) utilisaient diverses manœuvres à haute vitesse pour rester derrière les migs comme le « barrel roll ».

Laisser un commentaire