Le Japon choisit officiellement le F-35 Lightning II

[Brève] Le Japon choisit officiellement le F-35 Lightning II

Source AFP :

Le Japon a choisi mardi l’avion de chasse américain furtif F-35 pour équiper son armée et renforcer sa sécurité, dans un contexte régional d’incertitude et de possibles tensions avec la Corée du Nord et la Chine.

La décision a été approuvée par le gouvernement à l’issue d’une réunion du Conseil de sécurité nationale, au lendemain de l’annonce de la mort du dirigeant nord-coréen Kim Jong-Il.

« Le gouvernement va acquérir 42 appareils F-35 afin de renforcer et moderniser la flotte des Forces aériennes d’autodéfense », a indiqué un communiqué officiel. Le contrat est estimé à plus de 4 milliards de dollars.

Le Japon n’a pas d’armée proprement dite, mais simplement des Forces d’autodéfense (FAD) qui ne peuvent pas mener d’offensive à l’extérieur.

« Le F-35 est adapté pour faire face à un environnement sécuritaire en plein bouleversement », a souligné le ministre japonais de la Défense, Yasuo Ichikawa.

Le gouvernement a précisé que des sociétés japonaises participeront à la fabrication de cet avion de chasse qui est doté de capacités furtives.

Dans un communiqué publié lundi soir aux Etats-Unis, le groupe américain de défense Lockheed Martin a annoncé qu’une première commande japonaise portait sur quatre F-35.

« Le contrat initial sera de quatre appareils lors de l’exercice budgétaire japonais de 2012-2013, qui commence le 1er avril », a précisé Lockheed.

Selon le groupe, « la participation mondiale est un élément central du programme F-35 et essentiel pour assurer sa réussite et offrir un prix abordable grâce à des économies d’échelle ».

Le gouvernement nippon a longtemps hésité entre trois candidats pour remplacer ses vieux chasseurs américains F-4 Phantom II : le F-35 Lightning II, le F/A-18 E/F Super Hornet conçu par l’américain Boeing et l’avion européen Eurofighter Typhoon.

Le F-35 ou Joint Strike Fighter (JSF) est pourtant le plus coûteux programme d’armement du Pentagone.

Le tarif par appareil s’établit dorénavant à 103 millions de dollars à prix constants (sans tenir compte de l’inflation, ndlr) ou 113 millions de dollars courants, selon le Département américain de la Défense. Le prix unitaire constant était de 69 millions à l’origine.

Initialement, le Japon souhaitait acheter le chasseur furtif F-22, mais les Etats-Unis ont interdit l’exportation de cet appareil dont la production va par ailleurs être abandonnée.

Le F-35 associe les Etats-Unis et huit autres pays: le Royaume-Uni, l’Italie, les Pays-Bas, la Turquie, le Canada, l’Australie, le Danemark et la Norvège. Il a aussi été sélectionné par Israël.

L’Eurofighter est un consortium formé par les Britanniques de BAE Systems, les Italiens de Finmeccanica et les Allemands et Espagnols au sein du groupe d’aéronautique et de défense EADS.

1 COMMENTAIRE

Laisser un commentaire