Offrez-vous un Fouga Magister comme cadeau

[Père Noël] Offrez-vous un Fouga Magister comme cadeau

Voici un petit cadeau que vous pouvez mettre sur votre liste de Noël, on ne sait jamais si le Père Noël est généreux… En plus, c’est pas n’importe quel appareil : un célèbre Fouga Magister. Pour rappel en fin d’année 2010, c’est un Mirage V qui était en vente aux enchères.

Lu sur info-aviation :

Un Fouga CM.170 Magister, l’ancien avion de la Patrouille de France, s’exposera dans la cour de l’hôtel Marcel Dassault aux Champs Elysées pour une vente aux enchères le 29 janvier 2012.

Un avion de légende sera exposé et mis aux enchères en janvier 2012 dans la cour de l’hôtel Marcel Dassault : un Fouga CM 170 Magister. Il sera livré en état de marche à l’acheteur avec les papiers militaires et civils. L’avion dispose encore d’une capacité de vol de 700 heures environ. Estimation : 60 000 – 80 000 €.

En 1949, l’Armée de l’air française décide de doter ses écoles de pilotage d’un biplace à réaction, qui soit le plus proche des appareils opérationnels. L’avion conçu par le tandem Robert Castello et Pierre Mauboussin pour la société Potez Air Fouga, remporte l’appel d’offres. Il est équipé de deux moteurs Turboméca Marboré, installé dans des nacelles de part et d’autre du fuselage. Il deviendra une légende de l’aéronautique, équipant les armées de l’air de 22 pays.

Ses capacités techniques hors pair en voltige et au tir aérien, sa fiabilité et sa maniabilité lui ont permis de connaître une vie militaire extraordinairement longue avec 929 exemplaires construits et environ 12 000 pilotes formés sur Fouga Magister. En France, il est retiré en 1996, après 40 ans de service et entame une seconde vie dans l’aviation civile en tant qu’avion de collection. Apprécié des pilotes privés et il n’est pas rare d’observer ses évolutions lors de meetings aériens et sur les terrains des aéro-clubs de France. Une centaine de Fouga vole encore aux États-Unis et une dizaine en France.

La vente organisée par Artcurial Briest-Poulain-F.Tajan comportera également 450 lots couvrant toutes les passions aéronautiques et son art de vivre : livres, affiches ; horlogerie et instruments de bord, belles maquettes de grand format ; pièces détachées et moteurs ; mobilier issu du design aéronautique, pièces de Concorde et memorabilia.

2 COMMENTAIRES

  1. France.
    1 décembre 1994, retrait de service pour le CM-175 Zéphyr.

    1 septembre 1997, retrait pour le CM-170 Magister.
    Moins de 10 appareils étaient en service.

    Belgique.
    1 septembre 2007, retrait. Il y en plus aucun en service dans le monde.

    Israël.
    1 septembre 2006, encore et toujours en service.

    22 octobre 2008, un s’écrase en entraînement, deux morts.

    Alors, il est toujours en service, au 1 décembre 2011 en Israël ?

  2. Nous en avions un qui était aux Mohicans du Fouga basé au Havre et qui malheureusement un de nos associés l’a planté dans l’Orme en Août 2011, il participait à différents meetings

Laisser un commentaire