L’homme qui voulait devenir fusée

[Photo] L’homme qui voulait devenir fusée

La photo du mercredi (aujourd’hui, je suis dans les temps !), c’est le cliché que j’ai sélectionné cette semaine, car il a retenu le plus mon attention parmi toutes celles que j’ai eu l’occasion de visualiser ces derniers temps.

Cette semaine, une photo d’actualité qui concerne la mission Red Bull Stratos qui emmène l’homme à la frontière de l’espace. Équipé de sa combinaison spatiale, Félix Baumgartner a atterri sain et sauf à 9h50 précises dans le désert du Nouveau Mexique, à 40 kilomètres de Roswell (vous parlez d’un signe !), après avoir réalisé un saut à 21 800 mètres d’altitude. L’autrichien de 42 ans s’était envolé 1h40 auparavant à bord d’une capsule spatiale attachée à un ballon d’hélium de 50 mètres de haut.

L’objectif de cette expédition était de parvenir aussi près que possible de la « Ligne Armstrong » et de faire un test pour la première fois dans les conditions réelles. En aérospatiale, on définit ainsi la zone où de nombreuses lois terrestres perdent leur validité. Il s’agit d’une région inhospitalière, où les liquides s’évaporent et où les températures plongent jusqu’à -60°C. Il est impossible pour un être humain de survivre dans cette zone sans la protection d’une combinaison spatiale qui le prémunisse de la dépressurisation et du manque d’oxygène.

Comme quoi, il existe encore en aéronautique des territoires à conquérir ou des fous valeureux explorateurs prennent de grands risques…

9 COMMENTAIRES

  1. Ca fait déjà quelques mois qu’ils en parlent de ce saut.
    La photo est vraiment superbe.
    Le record est détenu par un pilote d’essais (si je me trompe pas) Joseph Kittinger avec plus de 30 000 mètres.
    L’objectif de cet autrichien est de le battre Of course mais quand aura lieu le grand saut ?
    Si quelqu’un le sait, peut-il me renseigner ?

  2. J’adore ces photos à mi-chemin entre l’espace et le ciel.
    Il me semble que pendant la guerre froide un pilote (russe ou ricains, je ne sais plus) avait été obliger de s’éjecter de son appareil à une altitude similaire , non?

    Il a du trouver le temps long, déjà quand on saute à 3000 m c’est impressionnant, mais là, pour voir la zone d’atterrisage il faut des sacrés yeux 😯

  3. Il y a un vidéo du saut sur Dailymotion.
    Sinon « Tonton » le mi-chemin comme tu dis c’est pas pour rien qu’il est appelé « LA LIGNE AMSTRONG » 😉

  4. Franchement ayant fait quelques sauts (de moins haut bien sûr 😆 ), j’imagine bien le pied que cela doit être, à faire une fois dans sa vie………… si possible 🙄

  5. Merci d’avoir étendu mes connaissances, « la ligne Amstrong », je ne connaissais pas, cela fait toujours plaisir de ce coucher moins con 😉 , merci à vous Gaêtan et Mcgrath.

  6. bonjour
    c ‘est superbe , merci d ‘avoir mis ses photos gaêtan .
    pour moi il n ‘y a rien de plus beau , il a fait fort quelle chute cela n ‘en finissait plus il a réussi
    car à cette altitude , tous peu arriver bravo.
    A l ‘armée il faut lutter contre le froid à certaine altitude c ‘est l ‘ennemi premier , j ‘ai fait beaucoup de saut cela m ‘a apporté énormément de satisfaction mais on ne retrouve jamais ses sensations
    une fois qu’on ne saute plus .
    merci .
    manuel

Laisser un commentaire