Plantation sauvage d’avions militaires

[Photo] Plantation sauvage d’avions militaires

La photo du mercredi, c’est le cliché que j’ai sélectionné cette semaine, car il a retenu le plus mon attention parmi toutes celles que j’ai eu l’occasion de visualiser ces derniers temps.

Cette semaine, une photographie assez unique où l’on peut voir un alignement d’appareils d’entraînement stockés dans une position inhabituelle avant leur destruction, à la fin de la Seconde Guerre mondiale.

L’image a été prise à la Walnut Ridge Army Flying School, en novembre 1945. Cette base était l’une des sept écoles de l’U.S. Army Air Forces établie en Arkansas pour former en grand nombre des pilotes. Walnut Ridge accueillit durant son existence 5,310 aspirants, dont 4,641 furent qualifiés comme pilote

Passionné d'aéronautique et formateur en Web et PAO, il est le fondateur, en 1999, de l'encyclopédie de l'aviation militaire www.avionslegendaires.net. Administrateur et rédacteur en chef du blog, il vous fait partager ses avis et coups de coeur (ou de gueule) sur l'actualité aéronautique.

9 COMMENTAIRES

  1. De l’art « moderne » avant l’heure, sinon c’étaient quels type d’avion? Sur la photo, il n’y a que les cellules, les moteurs stockés et recyclés ❓ , ils perdaient rien à l’époque, tout est réinjecté dans la ferraille.
    Sans compter qu’ils ont eu du mal à stopper les chaines à la fin de la guerre, et que beaucoup d’engins neufs (volants et roulants) sont partis direct à la casse sans avoir été utilisés.

  2. Non ils ont pas été reçu puisqu’ils ont planté les avions 😉
    « C’est le planté d’avion qui ne va pas Mr Dus, le planté d’avion  » 😆
    Pardon j’ai dû avaler Zavatta pendant le dejeuner !!! Désolé. 😕

  3. Ce que j’ai plus de mal à comprendre, c’est pourquoi les cocardes semblent avoir été effacées sur certains avions et non sur d’autres ? Je ne comprends pas bien l’utilité de la manoeuvre, en quoi cela gène-t-il le recyclage ?

  4. Quel gachis avec le recul que de meeting rêverait d’avoir ces Curtiss dans leur répertoire .
    Merci pour la photographie . 😆

  5. Simple hypothèse, mais peut-être qu’avant d’être détruits , les avions ont dû être retirés des registres de l’USAAF et revendus à un ou des ferrailleurs, et le fait de masquer les cocardes devait être une formalité légale pour affirmer qu’ils n’étaient plus la propriété de l’armée.

Laisser un commentaire