Signatures probables en mars aux Emirats et en juin au Brésil

[Rafale] Signatures probables en mars aux Emirats et en juin au Brésil

Le récent choix indien pour s’équiper de 126 Rafale a permis au moins accélérer les prises de décisions ou les informations sur ces contrats dans les pays où les négociations sont en cours. Je ne parlerais pas « de retour en grâce » comme je l’ai lu dans la presse, mais plutôt dans juste retour de choses.

Emirats arabes unis

Les négociations de gré à gré entreprisent depuis 2008 pour l’acquisition de 60 nouveaux avions de combats seraient très actives. A tel point que l’hebdomadaire Air et Cosmos assuraient que tous les points durs étaient enfin levés et que la quasi-totalité des documents contractuels auraient été déjà signés. Ainsi les plus optimistes affirment qu’une signature officielle et définitive serait possible  » fin mars, début avril « . Un projet de visite du Chef de l’Etat aux Emirats arabes unis est en même cours de planification pour mars. Donc l’épisode cauchemardesque du salon Dubaï AirShow serait donc loin maintenant.

La finalisation devrait dépendre de la reprise des 63 excellents Mirage 2000-9 d’Abu Dhabi par la France (peut-être pour les livrer à la nouvelle armée de l’air libyenne) et sur le renforcement de la coopération militaire. Exit, par contre les améliorations techniques demandées, sur les nouveaux moteurs de 9 tonnes de poussée. Mais le Rafale devrait être par contre équipé du missile air-air longue portée Meteor

La signature de ce contrat aurait une résonnance forte dans la région. Ainsi le Koweït et le Qatar attendent la décision d’Abu Dhabi avant de passer à l’acte.

Brésil

L’avion serait « très probablement » choisi par la Présidente Dilma Rousseff dans l’appel d’offres FX-2 qui porte sur 36 appareils face au F/A-18 Hornet et au JAS-39 Gripen. La Présidente et ses conseillers semblent préférer l’offre française du fait des transferts de technologies, les USA étant, par nature, plus restrictifs sur la vente de technologies militaires à l’étranger. Le Brésil souhaite, en effet, pouvoir utiliser ces technologies pour développer sa propre industrie de défense.

Deux éléments décisifs auraient convaincu les Brésiliens de choisir l’avion français après des années de tergiversations.

Le fait que l’Inde, pays émergent comme le Brésil, ait pré-sélectionné le Rafale prouve l’excellence de l’appareil mais est aussi de nature à rassurer d’autres acheteurs potentiels sur la production à long terme de l’avion français et à laisser espérer une future baisse du coût unitaire du fait des volumes produits

Ensuite les qualités intrinsèques de l’avion français (agilité, taille moyenne, faibles coûts d’utilisation, déploiement rapidement) démontrées lors de la récente intervention française en Libye auraient achevé d’emporter la décision..

Le ministre de la Défense, Celso Amorim, a en tout cas indiqué le 15 février que le Brésil pourrait décider au premier semestre de cette année de l’achat de 36 avions multirôles pour moderniser l’armée de l’air, une transaction qui avait été reportée en 2011 après une coupe budgétaire. En même temps, avec le Brésil, on ne serait pas à la première vraie fausse annonce.

« Je crois que les avions de chasse sont nécessaires. Le Brésil a besoin des chasseurs pour sa protection (…) La présidente en a pleinement conscience. Maintenant, le moment exact doit être la combinaison des besoins et des possibilités d’achat », a-t-il ajouté.

Car effectivement, il faut tout de même rappeler que les Mirage 2000 brésiliens, très anciens, doivent partir à la retraite en 2012-2013, normalement.

Et ailleurs

En Malaisie, où le Rafale est en compétition depuis 2011 pour un appel d’offres pour l’achat de 10 appareils, la victoire du Rafale en Inde a relancé la candidature française. Mais rien n’est vraiment avancé.

En Suisse, la succession de révélations sur les médiocres performances du Gripen pourraient éventuellement relancer les négociations, en autre par la contre-offre faite par Dassault.

 

Passionné d'aéronautique et formateur en Web et PAO, il est le fondateur, en 1999, de l'encyclopédie de l'aviation militaire www.avionslegendaires.net. Administrateur et rédacteur en chef du blog, il vous fait partager ses avis et coups de coeur (ou de gueule) sur l'actualité aéronautique.

18 COMMENTAIRES

    • Prudence oui, mais franchement pour le EAU, ça semble plus qu’en bonne voie…
      Après pour le Brésil, c’est les montagnes russes, en ce moment on est en haut 😉

  1. Je crois que le Rafale est au point comme cela n’en est pas permis et qu’il profite même sans le vouloir d’un début de chute en avant du F-35. Soyons franc, actuellement mise à part le Rafale, l’Eurofighter et le Super-flanker, le choix pour un avion fonctionnel dans un minimum de temps est très réduit.
    Le Grippen ben c’est juste un avion sur papier et le F-35 même pour 2020, il aura pris trop de retard (en terme de commandes) qu’il sera dans les musées (et c’est dommage) et surtout les trois autres se seront partagés les plus belles parts du gâteau pour le rattraper (même avec la force de vente à l’Américaine, ex.: TOP GUN 2 😆 😆 😆 )

  2. Les pauvre, il ne leur reste qu’un film d’action pour promouvoir leur coucou 😥 😥 . A force de biaiser la concurrence par des pressions autres que les considérations techniques des avions il on perdu le contrôle de leurs propre production, bien fait pour eux 😛 . Boeing avait les même problèmes il y a quelques années en arrières, mais avec les Ricains la réaction ne tarde pas, ils ne se plantent que rarement deux fois. Les ingénieurs, et les décideurs responsables de tous ces déboirs avec leur F-35 seront « fired » ou placés dans une étude ne Alaska pour la peine. J’aimerai pas être à leur place aujourd’hui.
    En attendant, on a une bonne fenetre de tir, il faut en profiter.

  3. Oui Tonton les américains se plantent rarement 2 fois de suite mais dès que tu laisses passer un peu de temps c’est rectifier pour preuve la fameuse aile volant Northrop XB-49 et le XB-70 Valkyrie, ce sont certes des prototypes mais deux échecs qui ont couté énormément aux contribuables américains et sur des idioties sauf qu’à l’époque l’argent « manquait » beaucoup moins ! (Donc ils ont pu lancer de nouveaux projets jusqu’au B-2 actuel)
    Là, ils ont quand même fait très fort avec 2 projets qui ont couté énormément d’argent (les 2 plus chers projets de l’histoire de l’aviation): Le Raptor (qui est en résumé de son histoire un pétard mouillé) et le Lightning II (qui commence à être la risée pour ses adversaires et un puit sans fond pour ses propriétaires).
    En attendant, la seule solution pour les américains et qui est la plus réfléchie, est de prolonger ce bon vieux F-15 jusqu’en 2030 si je me trompe pas (article paru il y a 2 ans environ je crois)
    Enfin oui la fenêtre de tir est bien à notre avantage et pour un bout de temps car vu le contexte économique les américains vont avoir du mal à s’en remettre. (Sauf si c’est un républicain qui est élu)
    Et comment promouvoir un produit qui n’existe pas soit c’est de la science fiction ou soit c’est une compagnie suédoise qui s’en occupe (parait qu’ils sont trés fort les suédois pour vendre des avions en papier euh sur papier 😆 )

  4. Heu…je crois savoir que le papier utilisé pour le record d’avion en papier etait d’origine Suédoise, un vieux plan de Grippen 😆 😆 😆

  5. D’accord, mais si on a peur du transfert de technologie on ne vend plus d’armement. En plus, aujourd’hui je pense que Dassault travail sur autre chose, et la technologie avance si vite que la technologie transférée aujourd’hui sera depassée par celle de demain.

  6. Peut être un nouveau revers en vue pour le Rafale et le… Brésil. En effet Leon Edward Panetta, le secrétaire américain de la défense vient de rencontre la présidente brésilienne Dilma Rousseff pour plaider la cause du Super Hornet vis à vis du chasseur français. Et l’on murmure déjà des histoires de transfert de technologie bien plus importants que ceux concédés par l’avionneur de Saint Cloud. Affaire à suivre donc.

  7. Tout cela ce sont de bonnes nouvelles pour notre excellent avion ,moi aussi je pousse un Cocorico on va peut être un jour trouver des maquettes de Rafale Indien et Brésilien ou autre pays « Vivement »

Laisser un commentaire