L’Indian Air Force : record mondial des crashs d’appareils militaires

[Crash] L’Indian Air Force : record mondial des crashs d’appareils militaires

Au cours des trois dernières années (2009 à 2011) et pour le début de l’année en cours (jusqu’à 01/04/2012), ce sont 33 avions de chasse et 10 hélicoptères de combat appartenant à l’Indian Air Force (IAF) qui se sont écrasés. Nous parlions ici même du dernier en date concernant un Mirage 2000. Parmi la liste des avions militaires incriminés, on trouve :

Dans cette longue série d’accidents, l’IAF déplore la perte de 26 personnels, comprenant 13 pilotes. En outre, il faut aussi ajouter le fait que 6 civils ont également perdu la vie, dans ces crashs.

La majorité des accidents ont pour cause : une erreur humaine ou une défaillance technique. Lors de chaque crash d’un avion de l’IAF, une enquête approfondie est diligentée par un tribunal d’enquête afin de déterminer la cause de l’accident. Des mesures correctives sont prises en conséquence pour vérifier qu’ils ne se reproduisent à l’avenir. Mais cela ne semble pas endiguer cette série noire.

Plusieurs mesures ont été prises par le gouvernement indien, pour améliorer la formation des pilotes indiens. Notamment, il s’agit d’intensifier la pratique des procédures et des actions d’urgence dans les simulateurs, en insistant davantage sur les aspects critiques de la mission et sur des cours de « psychologie de l’aviation » (je sais pas ce qu’il veulent dire par là).

La décision d’élimination des appareils anciens, comme les MiG-21, serait surment la plus sage, mais ces retraits sont décidés en fonction de divers facteurs, comme la durée de vie résiduelle et les conditions d’exploitation, ainsi que les besoins opérationnels. La prochaine introduction du Rafale, pour le remplacement de MiG-21 dans le cadre du contrat MMRCA, permettra surement d’améliorer ce constat déplorable pour une grande nation en devenir.

Rappelons que si l’Inde n’est pas en guerre, elle se trouve tout de même dans une région où les tensions sont nombreuses. Ce qui explique pourquoi l’Inde devient aussi le pays numéro 1 en terme d’achat de matériels militaires et ce tout azimut (Russie, Etats-Unis, Europe…).

Passionné d'aéronautique et formateur en Web et PAO, il est le fondateur, en 1999, de l'encyclopédie de l'aviation militaire www.avionslegendaires.net. Administrateur et rédacteur en chef du blog, il vous fait partager ses avis et coups de coeur (ou de gueule) sur l'actualité aéronautique.

5 COMMENTAIRES

  1. Quand on voit le coût en vie humaine et en matériels, le renouvellement de leur parc aérien n’est plus un luxe, certains doivent attendre le RAFALE avec impatience.

  2. bonjour
    est ce que tous ses appareils différents les uns des autres, ferais que le cursus devrais être
    plus approfondis car les pertes en vies humaines deviennent critiques ainsi que la perte
    d ‘appareils.
    Quand pensez vous ❓
    amicalement .
    manuel .

  3. « La majorité des accidents ont pour cause : une erreur humaine ou une défaillance technique »
    N’est-ce pas le cas de tous les accidents dans le monde?

  4. Il s’agit la cause n°1, celle par tout à commencer, car comme vous le savez, un accident aérien n’est pas le fait d’un évènement, mais la suite de plusieurs qui s’enchainent.
    Donc cause n°1 : Je voulais dire erreur humaine… imputé au pilote
    Et cause n°2 : défaillances du matériels accidenté.
    Sinon, il y a d’autres causes principales comme : défaut de maintenance, erreur de navigation (hors pilote), accident du fait d’un autre véhicule, évènements météorologiques, collision en vol avec un volatile, incursion sur piste, Problème lié au carburant …

Laisser un commentaire