La guerre des voitures volantes : PAL-V One contre Terrafugia Transition

La guerre des voitures volantes : PAL-V One contre Terrafugia Transition

C’est drôle, il y a des semaines comme celle-là où on pourrait croire à des poissons d’avril en pagaille. Mais non, c’est la réalité de l’évolution technologique. Et cette semaine, ce n’est pas une voiture volante qui a annoncé sa sortie mais deux. A vos économies pour vous payer la Terrafugia Transition ou la PAL-V One…

La première voiture volante avait déjà été évoqué dans cet article, il y a plusieurs mois, lors de son homologation sur les routes US.  La société Terrafugia a désormais réussi le premier vol d’essai de son protoype « Transition » (S’échapper de la terre en latin), qu’elle présente cette semaine au Salon de l’automobile de New York, et dont la commercialisation prévue en 2013. Bon certes, la Transition n’a volé que pendant huit minutes, mais l’engin a réussi son premier vol.

Annoncé à un prix d’environ 279 000 dollars (213 000 euros), la Transition aurait déjà fait l’objet d’une centaine de commandes L’appareil mesure 2,3 m les ailes repliées, en configuration voiture. Mais elle passe à 8 mètres d’envergure une fois les ailes déployées. La Transition devra surmonter son principal handicap : à savoir le besoin d’une piste d’au moins 762 mètres pour décoller, bien loin des 300/400 mètres requis pour un ULM.

Le second concept est un peu différent puisque la voiture ne se transforme pas en avion, mais en hélicoptère ! Le modèle nommé PAL-V One vient d’être testé par la société PAL-V (pour « Personal Air and Land Vehicule »), installée à Raamsdonksveer au Pays-Bas. Cet engin composé de trois roues ainsi que d’un rotor comme sur un hélicoptère classique. Il est également propulsé par une hélice à l’arrière qui en fait donc plus vraisemblablement un autogire biplace.

Il lui faut moins d’une minute pour déployer ses pâles et se préparer au décollage. Cet engin est capable d’atteindre une vitesse de 180 km/h aussi bien sur terre que dans les airs jusqu’à une altitude de 1200 mètres. Il devra s’élancer sur 165 mètres pour décoller, a besoin d’une piste de 30 mètres pour atterrir et ne peut être piloté qu’à partir d’un aérodrome, ce qui limite l’intérêt.

Pour l’instant cette voiture hélicoptère en est encore à l’état de projet, l’entreprise est à la recherche d’investisseurs. La société espère commercialiser son véhicule d’ici 2014 pour un prix compris entre 250.000 et 300.000 euros.

Alors pensez à économiser pendant les prochains mois !!!

Vidéos de la Transition

Vidéo du PAL-V One

D’autres vidéos en français :

Passionné d'aéronautique et formateur en Web et PAO, il est le fondateur, en 1999, de l'encyclopédie de l'aviation militaire www.avionslegendaires.net. Administrateur et rédacteur en chef du blog, il vous fait partager ses avis et coups de coeur (ou de gueule) sur l'actualité aéronautique.

7 COMMENTAIRES

  1. Super, mais Doc la route n’est pas assez longue pour atteindre les 88 miles à l’heure….
    La route, quelle route, la où on va pas besoin de route…..

    La fiction rattrape la réalité, bon c’est pas la voiture de retour vers le futur, mais …à quand le premier proto de l’Enterprise, que l’on puisse explorer de nouveaux horizons.

    J’admire franchement les ingénieurs qui font des rêves des réalités.

  2. bonjour
    chapeau pour l ‘invention , personnellement je préfère la voiture hélicoptère .
    ce type de véhicule demande sûrement des bases en aviation donc pas à la portée de tous le monde .
    belles vidéo me laisse rêveur .
    amicalement .
    manuel.

Laisser un commentaire