Un NH90 Caïman porte assistance à un vacancier britannique.

[Marine Nationale] Un NH90 Caïman porte assistance à un vacancier britannique.

Ce jeudi 19 avril 2012 à 15 heures le navire de transport de passagers MV Pont Aven de la compagnie française Britanny Ferries faisant une liaison régulière entre Santander en Espagne et Plymouth en Angleterre a alerté les secours maritimes, en l’objet le CROSS Corsen pour signaler un malaise grave à bord. Immédiatement la chaîne de sauvetage a été déclenchée.

Un hélicoptère de nouvelle génération Caïman de la Marine Nationale, appartenant à la BAN de Lanvéoc Poulmic, a immédiatement pris les airs avec à son bord une équipe complètes. Après plusieurs minutes de vol l’appareil s’est retrouvé à la verticale du bâtiment et a hélitreuillé à son bord son équipe de secours. Se trouvant alors à moins de vingt kilomètres des côtes bretonnes il fut décidé de transporter la victime, un vacancier de nationalité britannique, vers le CHU de Brest.

Une fois cet homme médicalisé et préparé pour le vol il a été embarqué à bord du Caïman, et destination le célèbre hôpital breton. L’hélicoptère français s’est posé sur la plateforme hélico du CHU à 16h15, soit moins de 90 minutes après le déclenchement des opérations. Chaque jour le Caïman prouve qu’il est définitivement le digne successeur des Super Frelon, au moins en ce qui concerne ce genre de missions.

Photo (c) Marine Nationale.

Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.

2 COMMENTAIRES

  1. Il est beau cet hélico, ayant fait mes études dans le Finistère, et ayant un pote qui travaillait à l’époque comme guetteur à la pointe St Matthieu, j’en ai vu passer des hélico et des avions de la marine, en plus ils venaient souvent faire un coucou au ras du sémaphore. Même une fois, le JFK étant pas loin (commémoration du débarquement) on a eu droit au coucou de deux F-14 qui venaient juste d’être catapultés en sortie de la rade de Brest. Longue vie à cet engin 😉

  2. N’oubliez pas non plus que chaque jour un EC225 de la flottille 32F successeur du super frelon fait autant de mission que le NH mais sans autant de couverture médiatique , l’alerte est une semaine sur 2 entre la 33F et le 32F, le SAR c’est la 32F depuis 50 ans en pointe Bretagne par tout les temps

Laisser un commentaire