Changement de direction à la tête d’EADS

[Brève] Changement de direction à la tête d’EADS

Il aura donc fallu attendre le 31 mai 2012 pour que le Français Louis Gallois quitte la direction générale du groupe aéronautique EADS. Cet homme discret mais ô combien efficace avait en effet prit la tête du géant européen le 16 juillet 2007 après avoir été d’abord le patron d’Airbus Industries, et auparavant de la SNCF. Son successeur est l’Allemand Thomas Enders.

Thomas Enders, nouveau PDG d'EADS.

Pur produit de l’entreprise cet homme de 54 ans (il est né en décembre 1958) a fait toute sa carrière ou presque chez EADS et auparavant dans les sociétés qui fusionnèrent pour donner naissance à cette entreprise, comme DASA. Ancien officier de réserve, diplômé de science-politique et d’histoire, Enders est un quelqu’un qui connait bien les rouages des différents pays membres de l’Union, et notamment l’Allemagne, l’Espagne, et la France avec qui il devra justement traiter.

Enders arrive dans une époque compliquée pour EADS. En effet entre les problèmes d’Airbus Industries (affaire des fissures, retards A350) et ceux d’Eurocopter (suspicion de fissures sur les rotors des EC135 et EC225) mais aussi la difficulté de vendre les chasseurs Eurofighter et Rafale (détenus respectivement à 46 et 45,7% des capitaux de leurs sociétés mères par EADS) vers l’export. Heureusement tout n’est pas gris, et notamment grâce à Cassidian et Airbus Military.

Quoiqu’il en soit Enders sera désormais l’homme fort de l’aéronautique européenne, mais avec face à lui l’Italien Giuseppe Orsi le puissant patron de Finmeccanica.

2 COMMENTAIRES

Laisser un commentaire