Solar Impulse survole le territoire français

[Brève] Solar Impulse survole le territoire français

C’est ce 24 mai 2012 à 8h24 du matin (heure locale) que l’avion solaire helvète Solar Impulse a quitté le sol à destination de l’Espagne. Après un décollage retardé de deux heures en raison de banc de brouillard depuis la base aérienne de Payerne dans la canton de Vaud, l’avion a prit la direction du sud ouest et est rapidement entré dans l’espace aérien français, sans pour autant cesser d’être en contact avec les militaires suisses qui le suivent minute par minute.

A 13h20 l’avion, alors à la verticale de Clermont-Ferrand, a quitté son plafond de croisière de 3 000 mètres et est monté à l’altitude de 9 000 mètres, avant de prendre le cap de Toulouse qu’il devait atteindre en fin d’après midi, espérant ainsi passer le difficile cap des Pyrénées avant la nuit. Son arrivée sur l’aéroport de Madrid est prévue pour 2h00 du matin, dans la nuit de jeudi à vendredi.

A l’heure où ces lignes sont écrites l’avion n’a pas encore atteint Toulouse mais son vol se passe sans encombre, l’avion ayant même gagné quarante minutes sur les prévisions faites au moment de son décollage.

Pour mémoire Solar Impulse a 63 mètres d’envergure, soit plus de six mètres de plus que le Boeing B-52H mais une masse d’environ 1 600kg, soit plus ou moins celle d’un Bulldog de l’entre deux guerres. Et le tout est propulsé par quatre mini moteurs électriques d’une puissance unitaire de 10 chevaux, et ce sans une goutte de carburant. En lieu et place ce sont 12 000 cellules photovoltaïques qui apportent à l’avion sa puissance nécessaire.

Solar Impulse en vol.

Après Madrid Solar Impulse prendra la route du Maroc, première incursion de l’appareil sur le sol africain. Ces vols sont censés préparés l’appareil à son tour du monde sans escale, prévu pour 2014. Enfin vingt heures pour relier la Suisse à l’Espagne, même avec une Micheline on irait plus vite… l’aviation solaire de masse ce n’est donc pas pour demain.

Photos (c) AFP.

1 COMMENTAIRE

  1. Je pense que l’on ne vera pas de notre vivant des avions 100% electrique faire des vols commerciaux, mais il faut bien un debut. 🙂

Laisser un commentaire