Vues insolites au parc des Chantereines

[Expo] Vues insolites au parc des Chantereines

Une exposition de photos dans un parc francilien c’est intéressant, mais quel lien avec l’aviation ? Eh bien en fait plusieurs car sur les 47 clichés qui composent l’exposition des Vues Insolites plusieurs sont directement en lien avec le monde de l’aviation ou de la conquête des airs. Car le département des Hauts-de-Seine, dont le Conseil Général est ici le principal producteur, en a été un des berceaux les plus importants avec notamment le premier vol « passagers » en montgolfières le 15 juillet 1784 au parc de Meudon, puis plus tard les implantations des ateliers Farman à Issy-les-Moulineaux, Levavasseur à Suresnes, ou encore ceux des frères Voisin à Boulogne-Billancourt… et tant d’autres également. Sans compter le motoriste Gnome-et-Rhône (devenu par la suite SNECMA) à Gennevilliers. Et bien sûr à Saint-Cloud, le siège social de la société Dassault Aviation qui demeure encore aujourd’hui un des principaux pôles de création industriel du département.

Photo du hangar Y de Meudon.

Alors cette exposition, installée au pied du belvédère du parc départemental des Chantereines à Gennevilliers, permet ainsi de découvrir plusieurs sites au passé aéronautique riche. Parmi ceux ci l’école élémentaire La Cigogne à Bois-Colombes, construite à partir de l’ancien site des usines Hispano, célèbre motoriste des années 30, qui créa notamment le propulseur du chasseur Dewoitine D520 ou du bombardier Loire-Nieuport LN-401. Le nom même de l’école est un clin d’oeil à cette société, la cigogne étant son logo. On y découvre également une superbe photo du célèbre hangar Y de Meudon, construit en 1880 pour abriter les dirigeables et qui fut en son temps le plus grand du monde, avant d’abriter les premiers pas du Musée de l’Air et de l’Espace, puis plus tard de servir de cadre à des tournages de cinéma. On y découvre également le mémorial Lafayette, du nom de cette escadrille américaine qui en 1916 vint combattre dans les cieux de France lors de la Première Guerre Mondiale. Les dépouilles de 68 de ces pilotes y reposent à jamais. Et ce n’est là qu’un petit aperçu.

photo du mémorial Lafayette.

Mais bien entendu le monde des airs n’est pas le seul représenté, vous y découvrirez une autre manière d’aborder ce petit et ultra-urbanisé département qu’est le 92. Et puis avec les beaux jours et les vacances d’été, profiter des 75 hectares de cet espace vert qui s’étend jusqu’à la commune de Villeneuve-la-Garenne, avec ses jeux d’eau, sa réserve ornithologique, son petit train à vapeur, ou encore ses larges pelouses propices aux pique-niques et aux siestes. En gros une belle balade en famille ou en amoureux que vous pourrez réaliser jusqu’au 1er décembre 2012, date de la clôture de l’expo.

Photo de l'école La Cigogne à Bois-Colombes.

Pour vous y rendre :

  • Métro ligne 13, station Les Agnettes puis Bus 178 arrêt Gare de Gennevilliers, l’entrée du parc est à deux minutes à pied.
  • Métro ligne 13, station Les Courtilles puis Bus 166 arrêt Parc des Chantereines, le bus dépose au pied du parc.
  • RER C, station Gennevilliers, l’entrée du parc est à deux minutes à pied.
  • Autoroute A86, sortie 05 Gennevilliers-centre puis suivre le fléchage Parc des Chantereines.
  • Autoroute A15, sortie 01 Gennevilliers-village puis suivre le fléchage Parc des Chantereines.

 

1 COMMENTAIRE

Laisser un commentaire