Des hélicos dans la soute pour l’A400M

[Airbus] Des hélicos dans la soute pour l’A400M

La phase de tests d’un nouvel avion est une période longue et délicate où alternent essais en vol et travail sur les structures même de l’avion, voire interventions en statique sur lui au sol. Certes moins impressionnants que les manoeuvres aériennes ces dernières sont nécessaires, et même primordiales lorsque sur un avion cargo il s’agit de vérifier le bon chargement du fret. C’est ce que connait depuis maintenant le début du mois de juin 2012 l’avion européen Airbus A400M.

Outre les véhicules terrestres, on se souvient par exemple que les cahiers des charges du VBCI de l’Armée de Terre et des fourgons de maintien de l’ordre Iveco de la Gendarmerie mobile prévoyaient ab-initio leur transport par le Grizzli, il a s’agit également de vérifier que certains aéronefs particulièrement encombrant pouvaient prendre place dans le fuselage du quadriturbopropulseur. Ainsi les essais qui se sont déroulés au centre allemand d’essais de Holzdorf ont permis de valider le chargement et le déchargement des hélicoptères NH90 et EC725 Caracal. Ces deux machines étant assemblées par Eurocopter branche, comme Airbus Military, d’EADS cela à favoriser le travail des équipes européennes.

Vue d’artiste montrant un VBCI débarqué d’un A400M.

On est cependant loin de l’image d’Epinal (voir ci-dessus) véhiculé par Airbus depuis plusieurs années, en fait depuis la mise en chantier des programmes FLA et ATF, montrant des véhicules blindés débarquant un peu à la manière des chars américains sortis des C-5 Galaxy durant la guerre du Golfe. On reste plus sur du chargement / déchargement de palettes, sauf qu’au lieu de transporter des bagages il s’agit là d’hélicoptères et de véhicules militaires. Le progrès aéronautique est aussi à ce prix là.

Un Caracal d’essais dans la soute du Grizzli.

Photos & illustration (c) EADS.

PAS DE COMMENTAIRES

Laisser un commentaire