Tout comme ses voisins allemands, français, et néerlandais, la Belgique est impliquée dans le programme de l’hélicoptère européen NH-90. Pas en tant que pays d’origine mais comme client additionnel, avec toutefois une part industrielle non négligeable. La Composante Air s’est portée acquéreuse de huit appareils répartis en deux lots de quatre machines chacun. Les premiers au standard TTH sont destinés au transport d’assaut et doivent être usinés en France ; tandis que les quatre autres au standard NFH, proches des Caïman de la Marine Nationale, seront construits en Allemagne. Et ce sont justement pour préparer l’arrivé de ces derniers que des pilotes belges se forment actuellement aux Pays-Bas sur des appareils acquis par ce pays. En effet le NH90 représente un bond technologique phénoménal par rapport aux vieux Westland Sea King Mk-48 utilisés jusque là par ces pilotes.

NH90 NFH néerlandais.

S’ils pourront remplir des missions de guerre au profit de la Composante Maritime, en remplacement éventuel des Alouette III, ils seront surtout utilisés pour des missions de SAR maritime en Mer du Nord et en Manche, dans ce dernier cas en renfort de leurs homologues britanniques ou français. Ils pourront également servir au profit des opérations spéciales.

Photos (c) Composante Air

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom