KLM fait voler un avion de ligne au biocarburant

[Ecologie] KLM fait voler un avion de ligne au biocarburant

Tandis que du 20 au 22 juin 2012 Rio de Janeiro reçoit la conférence internationale sur l’environnement appelée Rio+20, en référence à celle qui s’y était tenue en 1992, certains essayent d’en profiter pour réaliser des coups de pub plus ou moins réussis. Tel est notamment le cas de la compagnie nationale hollandaise KLM qui a réalisé un vol commercial depuis Amsterdam, vers la grande ville brésilienne, sur un avion de ligne utilisant environ 50% de biocarburant.

L’aéronef est un biréacteur long-courrier Boeing 777 spécialement modifié, son biocarburant fait appel principalement à des huiles végétales recyclées. Connu comme vol KL705 il est parti ce mercredi 20 juin au matin, devant rejoindre l’Amérique du sud en fin d’après midi, aux heures locales. En fait la majorité des compagnies aériennes majeures sont engagées dans un processus visant à réduire les émissions de gaz à effet de serre.

Boeing 777 aux couleurs de la compagnie KLM.

Toutefois on est clairement en droit de se demander où sont les limites d’une telle démarche, et où en fait se situe la frontière (ténue) entre philanthropie et merchandising ? Le groupe Air France-KLM est il sincère dans sa démarche écologique ou bien n’est-ce encore qu’une tentative supplémentaire de gagner des clients sur la naïveté de certains ? Les questions méritent, à mon sens, d’être posée.

Photos (c) Boeing Company

Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.

1 COMMENTAIRE

  1. Même dans l’éventualité où il ne s’agirait que d’un coup de pub, cela permet au moins de montrer au plus grand nombre que l’utilisation du pétrole peut être réduite surtout dans un secteur réputé comme très gourmand en carburant. reste a savoir si la production de l’huile végétale utilisée (probablement de palme) n’est pas plus problématique (appauvrissement des sols dû aux monocultures) que celle du pétrole. l’utilisation d’huile de cannabis serait une alternative probablement économique tant au niveau des ressource en eau que des ressource contenues dans le sol…

Laisser un commentaire