Un an après la plus importante vente d’avions d’affaires de toute son histoire, Bombardier Aéronautique surpasse ce record avec l’annonce toute récente d’une commande ferme de NetJets Inc. pour l’acquisition de 100 biréacteurs d’affaires Challenger avec options sur 175 autres avions. La transaction relative aux commandes fermes est évaluée à quelque 2,6 milliards $ US.

Si ces options se concrétisent, Bombardier s’approchera du cap de 1 000 exemplaires du populaire jet d’affaires Challenger fabriqués à Montréal.  Lancé en 1980 par l’entreprise Canadair, Bombardier n’a eu de cesse d’améliorer et d’élargir la gamme des modèles du Challenger suite à son acquisition de Canadair en 1986.

Rappelons qu’en mars 2011, NetJets Inc. passait une commande ferme de 50 biréacteurs d’affaires long courrier Bombardier Global avec options sur 70 autres appareils. La transaction relative à cette commande ferme était alors évaluée à quelque 2,8 milliards $US.

Leader mondial sur son marché, NetJets est une compagnie américaine qui offre des services de propriété partagée et de la location de jets privés en Amérique du Nord, en Europe et en Asie.

1 COMMENTAIRE

  1. L’avionneur américain Cessna tire également son épingle du jeu puisqu’il vend (ferme) à Netjets 25 exemplaires du Citation Latitude, son nouveau biréacteur moyen-courrier.

    😉

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom