Un Sopwith Camel au 1/18 chez Lego (#10226)

[Jouet] Un Sopwith Camel au 1/18 chez Lego (#10226)

On savait depuis quelques temps que des fondus absolus d’aviation s’amusaient à construire des avions très réalistes en Lego. Mais ce qu’on ne se doutait pas c’est que le fameux constructeur de jouets se mette lui à concevoir des boites tournant autour de l’histoire de l’aviation. Profitant de l’engouement autour de l’Angleterre qui nous a tous et toutes saisis cette année (Jubilé de Diamant de la reine Elisabeth II, J.O. de Londres), Lego en a profité pour sortir depuis quelques semaines maintenant une boite de jouets permettant de réaliser le Sopwith Camel, un célèbre chasseur britannique de la Première Guerre Mondiale.

Forte de ses 883 pièces, la boite numérotée 10226 dans la nomenclature de la société danoise, s’adresse selon le fabricant plutôt aux adolescents à partir de 14 ans, et aussi bien sûr aux adultes. Proche dans sa taille d’une maquette raisonnable ce Camel mesure tout de même environ 40 cm de long pour une envergure de 50 cm (NDLR : soit une échelle de 1/18ème environ). Des ficelles noires ont été ajoutés permettant de faire « fonctionner » les volets. Le moteur rotatif de l’avion semble reproduit jusque dans son mouvement, imité en cela par l’hélice… en plastique.

La boite originale du Camel Lego.

Sans avoir la perfection de rendu d’une maquette ce joli jouet mérite certainement qu’on s’y attarde, à la condition bien entendu d’être près à débourser 79,99€ pour son achat. Alors deux options pour vous :  attendre le Père Noël en fin d’année ou casser sa tirelire…

Illustrations (c) Lego.

Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.

1 COMMENTAIRE

  1. Bon en voyant cet article, mon grand de 10 ans et fan de Lego surtout Starwars m’a dit « Je le veux pour mon anniversaire »…
    Et bien je lui ai répondu : « C’est impossible, ce sera pour le mien… » Non mais alors…
    Vivement le Spifire, le P-51, le B-17, le F-14, le P-38… quoi que non, car mon banquier va pas adorer

Laisser un commentaire