Le Jaguar à la fête au Bourget

[Musée] Le Jaguar à la fête au Bourget

Quelle ne fut pas ma surprise, cette semaine en venant au Musée de l’Air et de l’Espace, de découvrir sur le tarmac au milieu des autres avions de chasse comme le Dassault Super Mirage 4000, le Hawker Hunter, ou encore le MiG-23 Flogger, non pas un mais deux SEPECAT Jaguar ! Une sacrée surprise à vrai dire.

SEPECAT Jaguar E.

Les collections permanentes présentent un monoplace d’attaque au sol Jaguar A ayant appartenu à la 7ème Escadre de Chasse et participé notamment à la Tempête du Désert en 1990/1991. Non loin de lui se trouve un biplace d’entraînement avancé Jaguar E qui vola entre autre pour le compte CITAC-339, le Centre d’Instruction Tactique qui formait les futurs équipages de frappe nucléaire appelés à voler sur Mirage IV et 2000N. Ces deux avions portent ainsi des livrées très similaires, mais pour des missions très différentes.

SEPECAT Jaguar A.

Alors certes, je ne prétends pas que ces deux avions soient des machines extraordinaires, par contre je pense qu’elles valent largement le détour. A voir, à mon humble avis.

Photos (c) Arnaud Lambert

1 COMMENTAIRE

  1. Et je n’y manquerai pas cette été, je monte sur Paris et cela fait trop longtemps que j’ai pas mis les pieds au musée. Le jaguar est une très bonne machine, très robuste.

Laisser un commentaire