Premier tir de l’ASMP-A par un Rafale

[France] Premier tir de l’ASMP-A par un Rafale

Ce mardi 19 juin 2012 la France vient d’ouvrir une nouvelle page de son aventure nucléaire militaire avec le premier tir effectif d’un missile ASMP-A (Air-Sol Moyenne Portée Amélioré) par un chasseur-bombardier Dassault Rafale B appartenant à l’Escadron de Chasse 1/91 Gascogne. Ce tir était réalisé sous la conduite de la DGA-Essais en Vol, avec l’assistance de l’armurier MBDA. Bien entendu le missile ne portait aucune charge nucléaire.

L’essai missile a été suivi en temps réel depuis les installations de la DGA de Biscarrosse (40) par tous les intervenants, tandis qu’en sus l’Armée de l’Air assistait le programme avec un ravitailleur en vol Boeing C-135FR du GRV 2/91 Bretagne. Un échelon aérien était lui installé sur la BA-113 de Saint-Dizier (52) d’où était parti le Rafale.

Le missiles ASMP-A est ici bien visible sous le Rafale de l’EC-1/91.

Le trio Rafale/ASMP-A/ravitailleur est appelé dans les années à venir à remplir la mission de frappe nucléaire, dans le cas où le Président de la République en viendrait à ordonner un tel bombardement contre un éventuel ennemi. Il s’agira alors de remplacer à la fois l’ASMP et le Mirage 2000N. Par rapport à ce dernier avion le Rafale dispose d’un rayon d’action sensiblement plus important et d’une capacité d’autodéfense nettement amélioré.

Photos (c) Armée de l’Air.

Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.

4 COMMENTAIRES

  1. Une bonne nouvelle, à-t-on des infos concernant les performances de ce nouveau missile? Cette configuration d’armement donne au Rafale, s’il en avait besoin, une sacrée gueule, j’adore.

  2. en même temps vue la taille de l’explosion je pense que les performance du missile en lui même ne compte pas pour beaucoup dans le résultat final…

Laisser un commentaire