C’est à l’occasion d’un exercice conjoint entre la Marine Nationale et la Royal Navy, et qui s’est déroulé ce mercredi 27 juin dans le Golfe de Gascogne, qu’un hélicoptère NH90 Caïman français a pour la première fois apponté sur le porte-aéronefs britannique HMS Illustrious. Plus habitué aux Lynx, Sea King, et autres Merlin ce navire n’a pourtant eu aucun mal à recevoir l’appareil européen.

Il ne faut pas oublier que le Royaume Uni n’est pas client de cette machine, et que chacune de ses opérations conjointe avec la Royal Navy, la RAF, ou la British Army est une occasion pour les soldats de Sa Majesté d’apercevoir d’un peu plus près un hélicoptère extrêmement exotique. En outre sa rencontre sur l’Illustrious avec un Agusta Westland AW-159 Wildcat a démontré que le remplacement du Lynx n’était pas pris de la même manière d’un côté ou de l’autre du « Channel« .

NH90 Caïman à l’appontage sur le bâtiment britannique.

Mais surtout cet appontage a démontré que les bâtiments britanniques étaient pleinement près à recevoir, dans le cadre de missions internationales les hélicoptères de la Marine Nationale, y compris les plus modernes d’entre eux.

Photos (c) Royal Navy & Marine Nationale.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom