William, un pilote d’hélicoptère presque comme les autres

[RAF] William, un pilote d’hélicoptère presque comme les autres

Le 7 juin dernier, la Royal Air Force annonçait officiellement que le Flight Lieutnant William Wales, pilote au « C Flight » du 22nd Squadron obtenait son grade de « Search And Rescue Operational Captain » l’autorisant ainsi à commander désormais des opérations de sauvetage en mer à partir de son hélicoptère Westland Sea King. Vous allez me dire, mais pourquoi faire une telle annonce, pour une procédure finalement assez banale dans les aviations militaires modernes, et notamment au sein des forces de l’OTAN. Eh bien principalement parce que le dit pilote n’a pas grand chose de réellement habituel, puisqu’il est le futur roi d’Angleterre.

William Wales, mieux connu en France notamment comme « prince William« , est le fils de l’actuel Prince de Galles et de Lady Diana, morte comme chacun le sait dans un accident de la route à Paris en 1998. Alors tout ce qui touche de près ou de loin à ce jeune homme concerne les Britanniques au premier plan, et notamment parce que beaucoup se sont pris d’affection pour lui depuis le décès de sa mère. Le fait qu’il ai embrassé la carrière militaire n’a rien de surprenant, son père étant lui même un ancien officier de marine, ayant notamment servi à bord des frégates HMS Minerva et Jupiter et du chasseur de mines HMS Bronington. On suppose d’ailleurs que c’est son père qui lui a donné la passion de l’aéronautique, le Prince Charles ayant été initialement formé au pilotage sur des appareils de la RAF comme le Chipmunk et le Jet Provost.

William Wales, un pilote presque comme les autres.

Il faut signaler que le 22nd Squadron opère depuis la base britannique de RAF-Valley au Pays de Galles et s’occupe notamment des missions en mer d’Irlande et en Atlantique. Ses Sea King jaunes sont aussi célèbres au Royaume Uni que pouvaient l’être les Super Frelon en France il y a quelques années maintenant. Ce sont de véritables saint-Bernard des mers.

Photos (c) RAF.

 

Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.

3 COMMENTAIRES

  1. Quel belle leçon d humilité de la part de le famille royale! Et oui, William qui avait fait une pitoyable année d étude en histoire de l art (je crois) devient pilote d hélicoptère. C est beau on voit qu outre manche (tout le monde) a le droit a une seconde chance 😈 il suffit juste d être prince…
    En plus comme il doit être p4 ca a du coûter cher en formation! 😈
    😈

  2. « comme il doit être p4 ca a du coûter cher en formation »

    Bonjour Youpi,

    Je trouve votre attaque assez injuste, d’autant que je suppose que vous ne connaissez pas personnellement cette personne. Pour la bonne marche, je ne sais pas ce qu’en pense Gaëtan, mais il n’est peut être pas utile de faire de tels procès d’intention. Ce n’est pas le lieux adéquat.

    Reconnaissons au moins qu’il a eu le courage d’épouser une carrière aéronautique à risque, le SAR maritime dans cette région n’étant pas exempte de danger.

Laisser un commentaire