Un AV-8B Harrier des Marines s’écrase en Arizona

[Crash] Un AV-8B Harrier des Marines s’écrase en Arizona

Un AV-8B Harrier de l’US Marine Corps s’est ecrasé dans le désert d’Arizona à environ 15 miles au nord ouest de la base de Yuma. L’accident a eu lieu pendan une mission d’entraînement le 25 juillet . Le pilote à pu s’éjecter sans dommages.

L’avion est tombé dans une zone inhabitée. Pour l’anecdote, le pilote a utilisé son propre téléphone portable pour contacter la base et demander assistance. Une équipe de désamorçage des explosifs et munitions a été dépêchée sur le site du crash pour désarmer les 125 kg de bombes que l’avion portait pour sa mission. Les bombes n’ont pas explosé à l’impact et ont été désarmés.

L’avion était affecté à la formation d’attaque 203 (VMAT-203) basé à MCAS Cherry Point, en Caroline du Nord. L’escadron, surnommé «the Hawks», forme les pilotes au vol opérationnel du Harrier. L’escadron est affecté provisoirement en Arizona pour procéder à des exercices d’entraînement au combat aérien.

Bien que la cause de l’incident est toujours sous enquête, les résultats préliminaires cités par des fonctionnaires du Corps des Marines indiquent que l’avion s’est écrasé à la suite d’une défaillance mécanique.

C’est le second crash d’un aéronef de combat pour l’armée des États-Unis en une seule semaine. Pour rappel, un F-16 s’est écrasé au large de la côte nord-est du Japon, le 22 Juillet.

Max
Un amoureux de l'aviation comme les autres, vouant une véritable passion pour le F-14 Tomcat et en particulier l’escadrille "Jolly Rogers" à la tête de mort... C'est peut-être pour cela que je suis en charge des crashs !?

8 COMMENTAIRES

  1. Avec les Etats-Unis, avec l’USMC pour des Harrier produits sous licence par MC Donnell Douglas,
    Devenant des AV8A. 102 monoplaces et 8 biplaces soit 110 appareils.

    Puis en 1986, la version B Harrier. 208 monoplaces et 22 biplaces soit 230.

    Depuis 1990, attaque au sol de nuit et réacteur plus puissant.

    Hiver 1991, sur les 88 AV8B de l’USMC présent, 5 perdus par SAM.

    En 1993, AV8B Harrier Plus avec radar de nez de F-18C Hornet, pour une meilleur capacité air-air.
    USMC 6, mais 72 AV8B Harrier seront mis à ce standard. Soit 78.

    Printemps 1999, 1 AV8B est perdu à l’appontage.

    1 janvier 2000, l’USMC modernisera une centaine AV8B pour les équiper de bombes guidées par laser,
    avec des GBU de 454kg et de missiles air sol AGM-65 Maverick.

    15 juin 2005, un AV8 s’écrase au sol au USA.

    28 novembre 2007, un AV-8 B s’écrase au sol au USA.

    12 février 2008, un AV-8 B s’écrase au USA.

    5 juin 2010, Afghanistan, un AV-8 B, en phase d’atterrissage, s’écrase au sol.

    25 juillet 2012, un AV-8 B, s’écrase au sol.
    Ils transportait, 125 kg de bombes, qui n’ont pas explosé à l’impact.

  2. Bonjour, l’USMC a acheté des GR-3 a la RAF ! Il y a 2 ans !

    Pas au courrant !

    Peut tu en dire plus ?

    Combien d’exemplaire ?

    Merci, et bon dimanche.

  3. Mise en service dès l’automne 1966 dans la RAF.

    60 GR1 et 11 T2 avec 1 réacteur de 8,7t et 92 GR3 et 13 T4 avec réacteur de 9t.
    Soit 152 M et 24 B = 176 exemplaires.

    En 1987, la RAF à en service 41 GR5, 19 GR5A, 34 GR7. Soit 94.
    Tous seront mis au standard GR7. Soit 94 + 13 biplaces. Soit 107 machines.

    En 1994, la RAF met en retrait ses derniers Harrier GR3.

    14 mai 2009, Afghanistan, un s’écrase à l’atterrissage.

    Milieu où fin des années 2000, Afghanistan, sur une base aérienne militaire alliée, au sol,
    un GR7 à été détruit par une roquette, tirée par les rebelles.

    Mi février 2009, Chypre, RAF, un biplace d’entraînement s’écrase au sol.

  4. Bonjour, merci pour les liens.

    Donc;

    Automne 2011, 70 GR-9, sont vendus, sur le marché de l’occasion, à l’USMC.

    J’était même pas au courrant !

    Merci, et a plus.

  5. Un avion de chasse F-16 de l’armée belge s’est écrasé sans faire de victime jeudi au cours d’un vol d’entraînement sur la base aérienne de Kleine Brogel, près de Peer (nord-est de la Belgique), a-t-on appris auprès du ministère de la Défense.
    «Le pilote est sain et sauf», a indiqué un porte-parole du ministère.

    «Il n’y a pas de blessé ou d’autres dégâts matériels», a affirmé par ailleurs Eric Cenens, un porte-parole de la zone de police locale.

    L’accident s’est produit peu après 15H00 (13H00 GMT).

    Les causes et les circonstances de l’accident demeurent indéterminées mais selon une source s’exprimant sous couvert de l’anonymat, le crash pourrait être le résultat d’une collision avec des oiseaux.

Laisser un commentaire