Le trouble jeu de la Russie

[Humeur] Le trouble jeu de la Russie

Alors qu’une très grande partie de la communauté internationale montre désormais du doigt le régime syrien, la Russie semble une fois de plus jouer un trouble jeu dans la région. Après avoir (encore) rejeté le plan humanitaire de l’ONU, Moscou persiste dans sa politique pro-baasiste sur cette question. En effet, au cours de l’actuel Salon de Farnborough, il a été clairement annoncé (dénoncé ?) que la Russie persistait dans la livraison de matériel militaire lourd aux forces de Bachar el-Assad, et notamment des systèmes de missiles anti-aériens ainsi que des jets d’entraînement.

Les avions concernés sont des Yakovlev Yak-130, le dernier né des appareils d’entraînement et d’appui aérien rapproché russe. Développé initialement avec l’Italie, il est issu du programme qui déboucha notamment sur le M-346 Master, dont il est souvent considéré comme un faux jumeau très proche. Le Yak-130 est notamment connu pour avoir la capacité d’emport des fameux paniers (ex-soviétiques) de roquettes de 57mm immortalisés au combat par l’hélicoptère Mi-24 Hind. Par ailleurs, il peut tirer plusieurs sortes différents de missiles air-air à courte portée. Le Yak-130 représenterait donc une menace réelle pour la communauté internationale si une opération de rétablissement de la paix était décidée à New York.

Yak-130 vu en juillet 2012 à Farnborough.

Les missiles dont Moscou annonce la livraison sont vraisemblablement des armes sol-air type 9K332 mieux connus sous le nom de Tor-M2. Des armes redoutables, parfaitement adaptés à la pourchasse d’appareils modernes comme le Mirage 2000, le Tornado, le F-15E, et autre avions de quatrième génération. On ne connait pas leur « rendu » vis à vis de chasseurs plus contemporains comme l’Eurofighter ou le Rafale.

Cependant le 10 juillet, la Russie a annoncé ne plus prendre de nouvelle commande en provenance de Damas, mais de continuer à honorer les contrats en cours. Grosso modo, ils ne vendront plus rien de nouveau mais continueront de livrer ce qui a été commandé. Ou comment envoyer un message de soutien absolument pas dissimulé à la dictature baasiste. Et dans le même temps faire un beau bras d’honneur au Conseil de Sécurité. Mais la Russie a le droit.

Quoiqu’il en soit ce rôle plus qu’ambigu tenu par Moscou ne fait pas les affaires d’une résistance syrienne toujours aussi acculée par les forces loyalistes de la dictature ni celles d’une communauté internationale désormais clairement mise à l’épreuve. Gageons que le résultat des futurs élections présidentielles américaines scellera le sort de la Syrie actuelle.

Photos (c) BBC & AFP

Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.

4 COMMENTAIRES

  1. Salut,

    Il y a aussi l’histoire du cargo russe, contraint de faire demi-tour au large de l’Écosse, qui transportait des hélicoptères Mi-25 syriens rendus à la Syrie après réparation (selon les russes !)

  2. La Russie n’a aucun interet a la chute de bachard, c’est l’un des seul points d’entrée dans la mediteranée pour les forces Russes. En plus c’est un bon client niveau armement.
    Vue de l’occident c’est un massacre mais on ne sais pas qui ouvre reelement le feu sur les civils. TF1, Fox tv, BBC ne sont plus des references pour moi… Une nouvelle Lybie? (Quand on voit les merdes que ca déclenche… )
    Pour moi les Russes sont tres bon dans ce conflit.

  3. Salut,
    si vos commentaires concernant les avions, vos articles sur la stratégie militaire des USA me semble travaillés et pertinents; j’ai plus de mal à vous suivre pour ce qui est de la Syrie.
    Que voulons nous?
    Ou plutôt, qu’avons nous obtenu en Irak, en Libye, en Egypte, au Mali et même en Tunisie?
    Devons nous vraiment liquider tous les régimes qui résistent aux islamistes?
    Nous savons que le Qatar, l’Arabie Saoudite finances ces mouvements dans le but d’établir des régimes intégristes dans tous les pays!
    Les USA jouent un rôle machiavélique dans ce jeux et les dindons de cette farce risquent fort d’être les pays Européens lorsque nous devrons accueillir la masse de gens et organiser notre propre défense .
    N’oublions pas Mohamed Mehra, et ne soyons pas naïfs en croyant qu’il n’y en aura pas d’autres.
    Si les services de renseignement français ont pris le risque de jouer avec une pareille « patate chaude », c’est qu’ils savent ce qui nous attends et qu’ils voudraient avoir le plus de renseignements possibles sur les filières qui forment, recrutent et financent cette guerre contre l’occident. Plus précisément contre nous!

  4. A mon sens la Russie ne fait que défendre ses intérêts .
    Nous devrions en faire autant, même si ce genre de cuisine est rarement ragoûtante.
    De Gaulle disait: » La France n’a pas d’amis, ni d’ennemis; elle n’a que des intérêts! »
    Quand aux USA, ils feraient bien de choisir leurs alliés, parce que certains leurs mettrons des couteaux entre les omoplates.
    Pour ne citer que celui qui m’inquiète le plus : la Turquie.

Laisser un commentaire