Bientôt un HUD sur les avions de tourisme

[Industrie] Bientôt un HUD sur les avions de tourisme

C’est la PME italienne PAT Avionics qui vient d’annoncer qu’elle comptait développer une version de son collimateur tête haute G-HULP destiné aux avions de tourisme, et notamment aux monomoteurs. En mars de cette année déjà l’entreprise avait fait voler, en France, un ULM avec un tel équipement, validant ainsi l’embarquement de cette technologie jusque là réservée aux pilotes de chasse et à certains pilotes de ligne.

Ce HUD, pour reprendre un terme cher aux anglophones, permettra de libérer la planche de bord et délivrera des informations basiques tels la vitesse réelle de l’avion, son altitude, et son plan de vol initial. Par ailleurs, certaines informations vitales pourraient par la suite s’y afficher comme la météo par exemple. L’adaptation du HUD au marché « grand public » a également intéressé certains constructeurs automobiles, notamment français. C’est ainsi qu’on en retrouve, en version très simplifiée, sur des modèles hauts de gamme de Citroën C6 et de Peugeot 5008. Mais là il s’agit plus de gadgets que de véritables équipements de sécurité.

Mais surtout ce genre d’équipement pourrait intéresser les militaires dans le cadre de l’acquisition d’avions destinés à des missions d’entraînement primaire. En effet, des monomoteurs comme le Cessna 207 ou le SOCATA TB-21 achetés moins chers que des avions d’entraînement militaire deviendraient totalement compétitif. Ce nouveau HUD pourrait donc rebattre les cartes sur le marché toujours compliqué des avions d’entraînement de base. A suivre.

PAS DE COMMENTAIRES

Laisser un commentaire