Un Lama largue des poissons en Ariège

[Insolite] Un Lama largue des poissons en Ariège

On connaissait les avions ravitaillant d’autres avions, à l’image du Mc Donnell Douglas KC-10, les avions ravitaillant des bases scientifiques en Antarctique, comme les Antonov An-74, mais on ne connaissait pas les hélicoptères ravitaillant les lacs français. Non non ce n’est pas une blague, en Ariège on y utilise les voilures tournantes, et notamment des Aérospatiale SA-315 Lama, une version hybride entre l’Alouette II et l’Alouette III généralement utilisée par les sauveteurs en haute montagne, notamment dans l’Himalaya, ou par ceux qui doivent soulever des charges importantes sous élingue, comme les équipes aériennes d’EDF.

Et ce Lama ne ravitaille pas le lac avec n’importe quoi : des poissons. Des poissons destinés à repeupler certains plans d’eau déficitaires. Cet action hautement écologiste est le fait d’une fédération locale de pêcheurs qui ont ainsi emporter en deux jours 169 000 alevins disséminés dans une soixantaines de lacs et étangs naturels. Une bien belle action quand on connait l’attachement des Ariègeois pour leur région et son environnement. Une expérience à suivre.

Photo (c) France3

Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.

CONTENUS SIMILAIRES

4 COMMENTAIRES

  1. Alors que les chasseurs justifient leur activité en prétendant être là pour réguler les populations d’animaux… Pourtant, des élevages de gibiers (notamment, faisans, cervidés et sangliers), relâchent chaque année des milliers d’animaux pour leur permettre d’assouvir leur « passion ». Je constate qu’il en est de même avec les pêcheurs… 😐

  2. La pêche et la chasse sont des activités ancestrales, le manque de chasseurs dans certaines régions pose d’ailleurs de grave problème de surpopulation de sanglier entre autre. Pour la pêche dans les lacs d’altitudes, il faut d’une part y aller, et croyez moi un hélico c’est mieux qu’a pieds, et avant d’attraper une truite il faut avoir une sacrée expérience dans cet environnement. Les alevins ainsi réintroduit permettent de maintenir un bon niveau de biodiversité dans ces lacs où le manque de nourriture fait que les poissons mettent du temps à devenir mature. De plus, pour la grande majorité des ces lacs la présence de poissons n’est dû qu’à l’homme.
    Ceci mis à part, je ne savais pas que des LAMAs étaient encore en activités 🙂 , ce n’est pas lui qui posséde un ou plusieurs records de vole en altitude pour une voilure tournante?

  3. Le Lama demeure avec l’Eurocopter AS-350B4 l’hélicoptère le plus « haut » du monde, c’est à dire l’un des très rares capables d’opérer sur le K2 et le mont Everest.

Laisser un commentaire