La Belgique honore un de ses aviateurs « libres »

La Belgique honore un de ses aviateurs « libres »

Ce mardi 24 juillet 2012 la Belgique a enfin pu enterrer un de ses héros de la Seconde Guerre Mondiale, le Major Aviateur Charles de Hepcée. Ancien résistant, il avait rejoint la Royal Air Force à Londres. Il fut formé à voler sur Hurricane et Spitfire. Après plusieurs missions de combat Charles de Hepcée fut envoyé dans la région de Toulouse par les services de renseignement britannique en collaboration avec les autorités de la France Libre. Il devait y réaliser des missions au profit de l’Intelligence Service.

Arrêté par les Allemands dans la nuit du 12 au 13 juillet 1944, il sera finalement fusillé le 27 juin suivant dans la Bois de Reulle, sur la petite commune de Castelmaurou (31) où il a ensuite été inhumé. Sans que l’on ne sache trop pourquoi son identité avait été perdu jusqu’à l’an dernier. Finalement sa dépouille a rejoint le caveau familiale de Halloy en Belgique.

Quatre SF-260 belges survolent le cimetière lors des obsèques officielles.

Les cérémonies se sont déroulées en présence des plus hautes autorités militaire, dont le Général Aviateur Gérard Van Caelenberge, actuel de Chef de la Défense. Quatre avions d’entraînement SF-260 appartenant à la Composante Air ont survolé le petit cimetière wallon, rendant ainsi hommage à Charles de Hepcée. Né en 1911 il avait 33 ans lors de sa mort. Certains imputent son exécution à la tristement célèbre division SS Das-Reich sans que cela ne soit toutefois formellement prouvé.

Photos (c) Composante Air.

Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.

PAS DE COMMENTAIRES

Laisser un commentaire