Evacuation sanitaire sur Caïman dans le Finistère

[Marine] Evacuation sanitaire sur Caïman dans le Finistère

Définitivement le Caïman semble tailler pour devenir le digne successeur du Super Frelon dans la Marine. En effet, tout comme son prestigieux aïeul le nouveau venu dans la Marine est une excellente plateforme de sauvetage et d’évacuation sanitaire. Sa propulsion mais aussi sa capacité d’accueil en font un appareil hors du commun, à la limite même de faire pâlir de jalousie les pilotes civils des SAMU bretons.

Dernier exemple en date le mardi 17 juillet 2012 l’évacuation d’une touriste d’une soixantaine d’années ayant fait une mauvaise chute aux abords des falaises de la pointe du Van. Sur place les sapeurs-pompiers du SDIS29 et les équipes du SAMU29 ont demandé une évacuation par les airs et c’est un NH90 de la Flottille 33F qui a été dépêché sur place avec à son bord un médecin du Service de Santé des Armées et une équipe de secours. Arrivé sur zone l’hélicoptère a pu se poser à proximité pendant que les secouristes préparaient la victime pour son évacuation . Le médecin militaire a immédiatement diagnostiqué un traumatisme grave à la jambe. La victime a donc été brancardé à bord du Caïman avant d’être transporté vers l’hôpital de la Cavale Blanche à Brest. Le vol n’a duré que quelques courtes minutes.

Même si ce genre d’intervention pour une fracture peut sembler légère, il est important de signaler que l’hélicoptère est désormais pleinement entré dans les mentalités de médecins qui jadis hésitaient à faire appel à ce genre d’ambulances. Le confort d’utilisation des voilures tournantes permet de médicaliser, et généralement d’opérer plus vite les traumatismes divers et variés.

Photos (c) Marine Nationale & Arnaud Lambert

Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.

PAS DE COMMENTAIRES

Laisser un commentaire