(Encore) une vie sauvée en Méditerranée

[Marine Nationale] (Encore) une vie sauvée en Méditerranée

Ce dimanche 1er juillet, vers 4 heures du matin, le CROSS (Centre Régional Opérationnel de Surveillance et de Sauvetage) Méditerranée a reçu un appel de détresse du ferry Napoléon Bonaparte faisant une liaison régulière entre Marseille et Ajaccio. Il s’agissait d’une urgence médicale tournant autour d’une femme de 62 ans atteinte d’un malaise cardiaque. Immédiatement la chaîne des secours s’est mise en route.

Dans un premier temps le CROSS a demandé au navire français, armé par la Société Nationale Corse Méditerranée, de se dérouter au plus près de Toulon. Dans un second temps le SAMU du Var a été alerté et un de ses médecins s’est rendu sur la Base Aéronavale de Hyères où il a embarqué à bord d’un Dauphin de la Flottille 35F. L’hélicoptère a ensuite pris les airs et rejoint le ferry à environ 80km des côtes, prenant le cap aux îles de Porquerolles.

Aérospatiale Dauphin sur la BAN de Hyères.

Une fois médicalisée par l’équipe conjointe SAMU-Marine Nationale et par les équipes de secours de la SNCM la victime a été embarquée à bord du Dauphin avant d’être rapatriée vers l’hôpital de Toulon où elle a été accueilli en tout début de matinée.

Cette mission illustre une fois de plus l’excellente complémentarité des personnels de l’Aviation Navale avec les médecins du SAMU, afin ainsi de maximiser les chances de survie des victimes lorsqu’un hélicoptère de la Marine est appelé sur zone. Gageons que cet été encore ces équipes ne vont pas chômer.

Photos (c) Reuters & Marine Nationale.

PAS DE COMMENTAIRES

Laisser un commentaire