Les Invalides célèbrent l’Armée d’aujourd’hui

[Photo] Les Invalides célèbrent l’Armée d’aujourd’hui

En marge des festivités du 14 juillet 2012, l’Hôtel National des Invalides accueille dans ses douves une très jolie exposition sur le thème du métier de militaires de nos jours. N’oublions pas que le lieu accueille le Musée des Armées, et que ce lien entre le passé et le présent permet de mieux comprendre les investissements humains, technologiques, et économiques engagés. Cette expo s’articule autours de photographies prises ça et là dans le quotidien des personnels d’aujourd’hui. Si elle fait la part belle aux trois principales armées, l’Armée de Terre, l’Armée de l’Air, et la Marine, elle n’en n’oublie pourtant pas certains acteurs plus discrets de notre défense tels les personnels de la Garde Républicaine et de la Brigade des Sapeurs Pompiers de Paris, ou encore les pilotes de la Sécurité Civile.

Deux Caïman de la Marine en exercice.

Si la majorité représente des personnels en fonction, tels des légionnaires en train de revêtir leur uniforme traditionnel, un plongeur démineur à l’entraînement, ou encore des gardes républicains rendant les honneurs au Président du Sénat d’autres montrent des aéronefs, avions et hélicoptères en mission, parfois à l’entraînement. Ces photos sont assez impressionnantes dans l’ensemble et d’une qualité artistique indiscutable. Le lieu apporte sûrement aussi son lot de charisme à cette expo.

Eurocopter EC145 « Dragon06 » de la Sécurité Civile.

Niveau aéronautique les passionnés découvriront un Transall sur sa piste en Afrique, un Mirage 2000D à Nancy, un Dragon de la Sécurité Civile en action dans le sud de la France, deux Caïman en exercice avec les commandos de Marine, une patrouille de défense aérienne sur Mirage 2000B & C, ou encore un Rafale en phase de catapultage depuis le pont du Charles de Gaulle. Des photos forcément touchantes pour les fanas d’aviation et surprenantes pour les néophytes mais néanmoins incontournable.

Pilote de Mirage 2000 en patrouille de défense aérienne.

Photo (c) Arnaud Lambert

PAS DE COMMENTAIRES

Laisser un commentaire